X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
Des maillots de sport exposés au MOMA à New York

Des maillots de sport exposés au MOMA à New York

Par Carine Lepied , le 06 novembre 2017

Avec l’exposition « Items: Is Fashion Modern ? », le Musée d’Art Moderne de New York nous donne à voir une sélection de 111 pièces de mode et d’accessoires iconiques qui ont marqué les 100 dernières années. Le jeans Levi's, la marinière bretonne, le perfecto, et même de célèbres maillots de clubs de sport !

Qu’ont en commun le blouson perfecto, les espadrilles ou la montre Casio des années 80 ? A priori rien si ce n’est qu’ils incarnent chacun de manière forte une période donnée, une évolution marquante de la société. L’exposition « Items: Is Fashion Modern ? », actuellement au MOMA de New York nous permet ainsi de décrypter notre société par le biais d’une centaine d’objets et d’accessoires, designés au XXe et XXIe siècles et choisis pour leur portée symbolique.

Au-delà de l’esthétique des objets, chaque pièce exposée a pu marquer son temps et notre histoire commune par son caractère innovant, sa modernité ou son impact politique. Ces vêtements et accessoires de tous les jours nous en disent beaucoup des habitudes, du contexte social, économique d'une époque donnée. Comme ces fameuses chaussures du Docteur Martens qui ont vu le jour dans les années 1960. Au départ chaussures de travail portées par les facteurs et les ouvriers, elles deviennent très vite l'apanage des skin-heads anglais dans la décennie suivante puis d'une jeunesse agitée dans les années 70, et par la suite d'une contre-culture alternative, pour finalement être revisitées par des designers de haute-couture du monde entier.

L’exposition pose ainsi l’équation complexe d’une mode en perpétuel mouvement qui jongle entre créativité, business, marketing et politique. Comme l’explique Paola Antonelli, commissaire de l'exposition, les pièces exposées comme ce maillot de Michael Jordan par exemple, révèle « la complexe synthèse d'esthétique, de style, d'initiative personnelle, de politique, d'économie, de genre, de marketing, de travail et de technologie que représente en réalité la production et la diffusion à grande échelle de ces maillots ». Commercialisé en masse dès les années 80, il est devenu un item incontournable de la sphère hip-hop, un accessoire politique et social très fort, pour ensuite atteindre un plus large public.

Au fil des décennies, nous gardons l’empreinte de vêtements qui ont traversé le temps pour devenir de véritables pièces iconiques de notre dressing quotidien et de notre mémoire collective.  

Notre coup de cœur :  Parmi les objets, on trouve le sweat à capuche, le fameux « hoodie ». Littéralement « maillot à transpirer », le sweat-shirt a été commercialisé dans les années 30 par la marque Champion. il était au départ destiné aux ouvriers des entrepôts frigorifiques de New York. Mais les sportifs se l’approprient très vite et le prêtent à leurs petites amies. Il fait ainsi assez vite son chemin hors des terrains de sport pour être adopté par la plupart des marques de sport mais sans évoluer. Il vit un véritable renouveau à partir des années 2000 quand la haute couture s'en empare. Kenzo et son « sweat-shirt à tête de tigre » va avoir un succès mondial. D’autres marques de luxe et de streetwear vont se l’approprier et lui donner une nouvelle dimension. On le retrouve depuis, décliné sous toutes les formes, couleur agrémenté de dessin ou de message.

Où : « Items: Is Fashion Modern? » au Museum of Modern Art de New York jusqu’au 28 janvier 2018.
https://www.moma.org

 

lire le magazine

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.