X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
L'expo de la semaine : les blousons noirs de Yan Morvan

L'expo de la semaine : les blousons noirs de Yan Morvan

Par Carine Lepied , le 20 septembre 2016

Depuis 1975, Yan Morvan photographie les « Bad Boys » - blousons noirs, bikers ou membres de gang - de Paris et ses alentours. Un travail original exposé jusqu’au 2 octobre, à la Galerie Thierry Marlat à Paris.

Avec l’après-guerre et les années 50, les blousons noirs font leur apparition et prennent la suite des apaches et autres marlous du début du siècle. Avec l’arrivée du rock d’outre-Atlantique on va voir apparaitre une génération de rockers et parmi eux toutes sortes de loubards excités qui vont prendre un malin plaisir à effrayer la population. Dès 1975, le photographe Yan Morvan va se passionner pour cet univers de voyous et de marginaux. On retrouve les photos de ces trois premières années à côtoyer les bandes parisiennes à la Galerie Marlat, jusqu’au 2 octobre. Par l’intermédiaire d’un apprenti-boucher, il va entrer en contact avec une première bande qui va accepter d’être photographiée car le photographe est à cette période de sa vie bien en phase avec ces jeunes gens turbulents.

Il continuera à fréquenter toute cette faune borderline toute sa vie. Ses photos noir et blanc retranscrivent bien l’ambiance de ce monde de marginaux dont l’univers est fait de trois B comme l’explique Yan Morvan « de baston, de baise et de bibine ». Assez rapidement, le photographe va prendre ses distances avec ces bandes et espacer ses reportages. Il va continuer toute sa carrière des incursions en banlieue pour suivre la vie des bandes et gangs parisiens tout en menant une vie de grand reporter et de correspondant pour le magazine américain Newsweek. il va ainsi couvrir les principaux conflits mondiaux et gagner de nombreux prix internationaux. Les Blousons noirs représentent une exposition à part, sur ce monde des marginaux des années 70 où les photographes n’étaient en général pas les bienvenus et sur une époque où les bandes semaient la peur dans la ville. 

Exposition « Blousons noirs »
Galerie Thierry Marlat
2, rue de Jarente, 75015 Paris
http://www.galerie-marlat.fr

Livre « Blousons noirs »
Aux Editions La Manufacture de livres

 

lire le magazine

IMAGE LAFC STORY

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.