X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
L’Expo de la semaine : Slim Aarons ou la photo en mode jet-set

L’Expo de la semaine : Slim Aarons ou la photo en mode jet-set

Par Carine Lepied , le 07 novembre 2016

De Palm Beach à Acapulco, de Gstaad à Aspen, c’est un voyage technicolor au pays de la jet-set des seventies que nous propose la Staley-Wise Gallery à New York. À découvrir, une trentaine de photos noir et blanc et couleur du photographe Slim Aarons avec un seul mot d’ordre : se détendre et s’amuser entre gens fortunés.

Le photographe :  à la fin de la Seconde Guerre mondiale, Slim Aarons abandonne sa panoplie de reporter de guerre pour se consacrer à un style de photo beaucoup plus léger. Il s’installe en Californie et commence à photographier des personnalités de la haute société dans de beaux endroits – villas luxueuses, hôtels particuliers – avec pour seul objectif de rencontrer « des gens attrayants, faisant des choses attrayantes, dans des endroits attrayants ». Aarons disait que la guerre lui avait donné comme enseignement que la seule plage qui valait la peine qu'on y débarque devait être « ornée de ravissantes jeunes femmes dénudées, bronzant sous un soleil tranquille ». Des années 50 aux années 70, il travaille pour des magazines comme Life, Holiday ou Town & Country, qui lui ouvrent grand les portes du show business et lui permettent d’accéder à des stars comme Clark Gable, Gary Cooper, Audrey Hepburn... et de tout ce petit monde des producteurs, réalisateurs et autres milliardaires d’Hollywood qui l'acceptent facilement car il sait se faire discret. De la Californie aux Bahamas et aux stations de ski les plus chic, il sillonne les lieux de prédilection de la haute société américaine et côtoie les stars et les têtes couronnées.

Ce qu’on a aimé : de ses photos très composées se dégage un style vintage immédiatement reconnaissable. On a aimé ses mises en scène un brin kitsch construites comme des tableaux, aux couleurs saturées. Son plaisir ? Photographier de belles femmes en tenue chic ou savamment décontractées dans des villas luxueuses, cocktail à la main au bord de la piscine ou faisant du ski nautique. Slim Aarons privilégie la lumière naturelle et les décors en extérieur. À travers ces instantanés de vie très posés, il nous livre une image idéalisée de l’Amérique d’après-guerre, où il fait bon vivre, entre personnalités de la haute bien sûr.

Notre coup de cœur : cette photo insolite du réalisateur Kevin McClory et sa petite famille, dans un véhicule amphibie rouge en forme de voiture (en toute simplicité), au large de Nassau aux Bahamas.

Où ? Slim Aarons : Photographer
À la Staley-Wise Gallery, jusqu’au 26 novembre
560 Broadway, New York, NY 10012, USA
http://www.staleywise.com

 

 

lire le magazine

IMAGE LAFC STORY

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.