X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
Surf Therapy, une mini-série autour du surf à découvrir sur Studio +

Surf Therapy, une mini-série autour du surf à découvrir sur Studio +

Par Bérénice Marmonier , le 01 décembre 2016

Déjà disponible sur l’application Studio +, Surf Therapy est une mini-série de 10 épisodes articulée autour du surf. Le surfeur et musicien américain, Donavon Frankenreiter, une des figures de cette fiction, nous en parle.

Depuis le 25 novembre dernier, l’application Studio +, lancée par Vivendi, propose une vingtaine de séries (10 épisodes de 10 minutes chacune) ainsi que des programmes courts sur mobiles et tablettes. Dont Surf Therapy, une fiction basée, comme son nom l’indique, sur le futur sport olympien. Pour incarner un des personnages principaux, la production a fait appel à un surfeur et musicien (il a sorti son premier album éponyme en 2004) américain de 43 ans, Donavon Frankenreiter. « Je n’avais jamais joué avant, c’est une première. Je ne savais pas comment me comporter devant la caméra, avec les techniciens. Je n’étais pas très à l’aise. Mais c’était un challenge. Et j’ai vraiment aimé l’histoire, de ce gamin compliqué qui habite à Londres, élevé seule par sa mère, et qui prend beaucoup de drogues ». Et la suite de l’histoire est simple : pour le remettre dans le droit chemin et l’éloigner des dealers, Scott (le jeune anglais) est forcé de passer l’été chez son parrain, qu’il ne connaît pas, au Maroc (joué par Donavon Frankenreiter, donc).

« C’est une bonne histoire, ca va être une aventure pour lui. » En ressort donc 10 épisodes, que « chacun peut regarder quand il a un peu de temps, dans les transports ou autre ». Pour l’heure, il n’y a pas de saison 2 de prévue : « Nous allons voir comment le public réagit mais j’aimerais beaucoup qu’il y ait une suite. C’était fun, une sacrée expérience même si je dois encore peaufiner mon jeu d’acteur (rires). » Son meilleur moment pendant le tournage ? « C’est difficile, je dirais plus l’atmosphère générale qui se dégage du Maroc. Et les vagues étaient vraiment incroyables ».

Avec ces mini-séries internationales, Studio + tente de réinventer les séries sur les écrans mobiles (smarphones et tablettes) et de concurrencer le mastodonte en la matière, Netflix. Après un mois d’essai gratuit, l’abonnement à l’application coûte 4,99 euros par mois.

 

lire le magazine

IMAGE LAFC STORY

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.