X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
Tennis Courts, l’expo qui fait renaître les terrains de tennis abandonnés

Tennis Courts, l’expo qui fait renaître les terrains de tennis abandonnés

Par Carine Lepied , le 13 juillet 2017

Si vous avez la chance d’être vers Marseille cet été, profitez-en pour faire un tour au festival PhotoMed qui dure jusqu’au 14 août. Et notamment à l’exposition « Tennis court » de Giasco Bertoli autour des terrains de tennis abandonnés. Étonnant.

Parmi les expositions proposées au Festival Photomed, La Friche Belle de Mai à Marseille nous fait découvrir le travail bien particulier de Giasco Bertoli. Le photographe italo-suisse, surtout connu pour ses collaborations avec les magazines de mode et ses portraits de personnalités, fige depuis une dizaine d’années des courts de tennis abandonnés. L’aventure a commencé en Suisse, en se promenant dans les bois où il a grandi, près de la frontière italienne. Il tombe sous le charme d’un terrain de tennis abandonné.

Ces balades l’amèneront ensuite de Tanger à Venise ou Capri avec toujours un faible pour le caractère poétique des terrains où la nature a repris ses droits, cabossés, envahis de végétation. Comme il l’explique, il aime « photographier les terrains de tennis quand ils sont vides, désertés, abandonnés, délabrés ou simplement quand il pleut et qu’ils ne sont pas praticables... Certains sont comme des fantômes avec des lignes effacées et des filets défraîchis après avoir connus tellement de saisons et qu’on n’a pas suffisamment pris soin d’eux. Tomber sur ses courts dans ces différents états, c’est comme tomber sur un souvenir, et à la fois un nouveau départ et une nouvelle possibilité ».  

Photomed se distingue des autres festivals photo (les rencontres d’Arles, le festival portrait(s) à Vichy, les promenades photographiques de Vendôme, le festival de photojournalisme Visa pour l’Image à Perpignan…) par son regard tourné sur la Méditerranée. Les expositions se déroulent dans différents lieux, de Toulon à Sanary-sur-Mer et mettent à l’honneur des villes du bassin méditerranéen sous ses différentes facettes.

Exposition « Tennis Courts » à La Friche Belle de Mai, 41 rue Jobin, Marseille
Ouvert du lundi au samedi de 8h30 à minuit et dimanche de 8h à 22h
Entrée libre
http://festivalphotomed.com

Pour prolonger l'exposition, le livre Tennis courts et Tennis Courts II
60 pages – 49 photos
https://www.nieves.ch/

 

lire le magazine

IMAGE LAFC STORY

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.