X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
Paddle Party

Paddle Party

Par Claire Byache , le 03 juillet 2014

Comment trois jours peuvent changer votre été. Et pourquoi, il ne faut surtout pas les louper.

Toute l’année, on a salivé. Pesté, du fond de nos villes et nos bureaux, envié l’outrageant bonheur de ceux qu’on a vu en photo, boardshort flamboyant, torse bombé, flâner debout sur leur grande planche, avec leur pagaie. Longtemps qu’on n’avait pas vu un tel succès : le Stand Up Paddle est partout, et tout le monde l’aime : les très sportifs, les plus épicuriens, les pas entraînés, les super musclés. Sûrement parce que le « sup »,  c’est simple. Efficace. Trois minutes de pagaie, hop, franc sourire de plaisir assuré.

Après s’être nourri de ces images toute l’année donc, on va pouvoir, enfin, passer au concret. La roue tourne, les amis. Profitez !

1/ Le 4 juillet, vendredi, rendez-vous en baie de La Baule. C’est là que la Summer Cup est organisée : on se retrouve à Pornichet, pour poser les pieds dans le sable, tomber le chino, et filer à l’eau. Initiations gratuites. Olé.

2/ Le 5, samedi, journée à La Baule. Au menu, course en équipe, ça promet d’éclabousser.

3/ Le 6, dimanche. Cap sur le Pouliguen. Si l’on n’a pas le niveau pour s’inscrire au défi du jour, on file serrer la main du grand Chase Kosterlitz (photo), icône californienne, présente pour l’événement, tout le week-end. Attention. Interdiction de rentrer à Paris sans selfie mouillé.

Toutes les infos sur www.summer-cup.net

 

lire le magazine

IMAGE LAFC STORY

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.