X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
L'expo qui ne vous laissera pas de marbre

L'expo qui ne vous laissera pas de marbre

Par Alice Morabito , le 29 septembre 2014

Avec ses sculptures en marbre hyper réalistes, Alex Seton parvient à questionner sur les droits de l’homme. Bluffant.

Sur la base de la série Someone Died Trying To Have A Life Like Mine, représentant vingt-huit gilets de sauvetage en marbre disposés au sol et présentés lors de la Biennale d’Adélaïde 2014 (biennale d’art contemporain australien), Alex Seton explore un peu plus la notion de demandeur d’asile. Si l’œuvre Someone Died... a été réalisée en référence aux gilets de sauvetage de vingt-huit réfugiés échoués l’an dernier sur les îles Cocos dans l’océan Indien, l’artiste australien approfondit ici sa réflexion sur les notions de territoire, de déplacement et d’identité avec Refoulement. Le travail de ce sculpteur trentenaire, basé à Sydney, vaut vraiment le détour. Pour cette exposition, il présente une série de pièces grandeur nature hyper réalistes – Alex Seton façonne à la perfection le marbre – représentant, outre trois de ces fameux gilets de sauvetage, un canot pneumatique dégonflé, une rame et un îlot, sorte de terre promise aux frontières étroites. Seton, pour qui le droit d’asile est fondamental, cherche bien sûr à nous questionner sur le droit inaliénable de l’homme à vivre dignement ainsi que sur la politique d’accueil des réfugiés de l’Australie. Le contraste entre le marbre, dense et lourd, et la légèreté apparente des œuvres est sidérant. Comme la dimension des objets, anodins pour nombre d’entre nous – tel le canot plutôt destiné au plaisir – et dramatique pour d’autres. À méditer.

Refoulement, jusqu’au 11 octobre à la galerie Sullivan + Strumpf, Sydney
http://sullivanstrumpf.com
www.alexseton.com

 

lire le magazine

IMAGE LAFC STORY

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.