X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.

Casting de luxe aux Régates Impériales

Le 21 mai 2012

Pour leur dixième édition, les Régates Impériales s'offrent un casting de luxe. Trente-cinq voiliers de tradition légendaires qui ont tous accueilli à leur bord des yachtmen d'exception. L'occasion de découvrir leur histoire MYTHIQUE avant de les voir en action dans le golfe d'AJACCIO du 21 au 27 mai.

A BORD DE MANITOU

A BORD DE MANITOU


John et Jackie Kennedy (à droite) accompagnés de la mère de Jackie (à gauche) et de son beau-père Hugh D. Auchincloss (au fond) Baie de Narragansett, 9 septembre 1962

© Beken – Bettmann/corbis – jfk library/sipa


La « Maison-Blanche flottante » comme l’avait surnommé JFK, alias le yacht présidentiel de Kennedy : un mythe flottant qu’Onassis a tenté de racheter par deux fois. À bord, le président américain avait fait installer un équipement de communication permanent avec son bureau et le Kremlin. Né en 1936, Manitou – qui signifie « l’esprit de l’eau » pour les indiens d’Amérique – fera sa première apparition cette année en live aux Régates Impériales.

A BORD DE KARENITA

A BORD DE KARENITA


Errol Flynn et son épouse Lili Damita, le 13 avril 1938, Miami, Floride


D’aussi loin qu’il se souvienne, Errol Flynn a toujours été épris de grand large. Ado, déjà, il fugue sur le bateau de son grand-père marin. Plus tard, il sera tantôt pêcheur à la dynamite, tantôt capitaine d’un bateau de transport. Il joue le héros de la mutinerie dans La Révolte du Bounty, alors qu’il est lui-même descendant d’un marin ayant participé à la rébellion. Il rencontre Lili sur le Paris, le bateau qui l’emmène à New York en 1932. Il dira d’ailleurs : « Les seules véritables épouses que j’ai jamais eues ont été mes voiliers ». Il rachète le Sirocco – aujourd’hui rebaptisé Karenita – en 1938, grâce à la vente de terres héritées en Nouvelle-Guinée, avant de s’en séparer en 1942. Sa « coquille de noix » comme il l’appelle (un ketch de 23 m tout de même !) fut un temps transformé, selon les rumeurs, en « bordel flottant », sans doute à cause des starlettes qui s’empressaient à bord... Mis à l’eau en 1929, Karenita a été ressuscité à la fin des années 80 par le fondateur de la marque Blanc-Bleu, Patrick Khayat, qui en est toujours propriétaire. Il fête cette année ses 10 ans de participation aux Régates Impériales.

A BORD DE MOONBEAM IV

A BORD DE MOONBEAM IV


Le prince Rainier

www.regates-imperiales.com

Construit pour le fils du médecin de la reine Victoria, Moonbeam IV est l’un des plus fidèles participants des Régates Impériales, la première compétition qu’il a remportée après son retour sur le circuit en 2006. Vainqueur de la King’s Cup en 1920 et 1923, ce cotre aurique de 35 m commandé en 1914 a été la propriété du prince Rainier de 1950 à 1959. Il est surtout connu pour avoir été l’antre de la lune de miel de Grace Kelly et du prince au départ de Monaco le 19 avril 1956, direction Villefranche, Majorque, l’Italie, la Corse... Il paraît que la princesse était souvent malade à bord. Vu la rapidité du canote, on la comprend.

lire le magazine

IMAGE LAFC STORY

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.