X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
Florian Richter expose son romantisme

Florian Richter expose son romantisme

Par Alice Morabito , le 05 novembre 2015

À la manière des grands peintres paysagers, le photographe allemand Florian Richter croque les espaces vierges, et particulièrement les montagnes, rappelant les œuvres de la période romantique.

Fasciné par la lumière qui structure essentiellement son travail, Florian Richter joue de son appareil photo comme d’autres avant lui de fusains et de pastels. Sachant qu’il travaille à l’analogique – un vrai romantique donc ! – avec des polas et des négatifs. Ses lieux de prédilection ? Les bois quasi infinis de la Forêt-Noire ou les faces escarpées et les sommets enneigés des Alpes, plutôt côté suisse. Nulle trace d’homme ici. Le jeune photographe allemand, basé à Berlin, aime se retrouver face à la nature, dut-il se perdre en forêt ou gravir des sommets. Résultat ? Des paysages calmes et déserts qui invitent celui qui les regarde aux joies de la contemplation solitaire. Du réalisme qui semble irréel, des noir et blanc qui semblent être en couleurs, des paysages intemporels et mystérieux que Richter associe pourtant à l’idée de foyer. Un travail beau et pur comme une bouffée d’air prise depuis les cimes. À voir à la Gallery S. Bensimon dans le Marais à Paris en ce mois de novembre.

Florian Richter, du 12 novembre au 20 décembre
Gallery S. Bensimon, 111 rue de Turenne, 75003 Paris
www.gallerybensimon.com

 

lire le magazine

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.