X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
Jacques Gamblin explore les liens unissant l'entraîneur et son athlète

Jacques Gamblin explore les liens unissant l'entraîneur et son athlète

Par Marion Deslandes , le 13 janvier 2016

Dans son spectacle « 1 heure 23' 14'' et 7 centièmes », associant danse et théâtre, l'acteur se glisse dans la peau d'un coach face à un sportif de haut niveau, incarné par le danseur Bastien Lefèvre. L'autopsie d'une relation intense et parfois complexe.

Sur la scène du CentQuatre à Paris, Jacques Gamblin présente ce mois-ci une performance hybride, révélant une passion pour le sport chevillée au corps. Coureur confirmé, le comédien de 58 ans a participé, adolescent, à plusieurs championnats d'athlétisme et de cross-country. Pour ce nouveau spectacle, celui qui a joué dans les films De toutes nos forces et Le nom des gens, s'est chargé des textes et de la mise en scène, tandis que le danseur contemporain Bastien Lefèvre signe la chorégraphie et la sélection musicale. Une collaboration fructueuse puisque les deux artistes avaient produit la pièce Tout est normal, mon cœur scintille en 2010.

De nouveau réunis pour 1 heure 23' 14'' et 7 centièmes, le duo évolue dans un décor dépouillé, pour mieux mettre à jour la relation singulière entre le coach et le coaché, qui ont en commun le goût de l'effort et du geste juste. Avec le mouvement et la confiance comme fil rouge. Mais, entre respect, exigence, admiration, domination, doute et déchirement, une multitude d'émotions peuvent surgir entre les deux protagonistes. « Si tu veux donner, si tu veux offrir ton geste au monde, ne retiens rien, ni ton mouvement ni ton souffle. Même lorsque tu crois être au bout, tu peux encore. Tu peux toujours. Parce que tu n’as pas de limite. C’est ce que je veux t’apprendre, que tu es sans limite. Ni toi, ni personne », assène l'entraîneur, alias Jacques Gamblin, à son poulain. Sur le fil, entre muscle et mental, l'équilibre serait-il la clé du succès sportif ? Réponse à l'issue de la représentation, soit un peu plus d'1h23 après le lever de rideau.

1 heure 23' 14'' et 7 centièmes
Jusqu’au 24 janvier, au CentQuatre, 5 rue Curial, Paris 19e
Puis en tournée dans toute la France, jusqu'en mars
http://jacquesgamblin.fr

 

IMAGE LAFC STORY

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.