X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
La boxe à Cuba vu par le photographe Thierry Le Gouès

La boxe à Cuba vu par le photographe Thierry Le Gouès

Par Carine Lepied , le 08 septembre 2016

Le photographe Thierry Le Gouès nous donne à voir la jeunesse cubaine de la rue qui monte sur le ring et met tous ses espoirs dans le sport. Un livre et une exposition à découvrir à la galerie Archive 18-20 dans le quartier du Marais à Paris.

Avec la levée de l’embargo américain à Cuba, l’engouement pour l’île explose. Nombre d‘événements commencent à voir le jour – défilé de mode Chanel en mai dernier, concert des Rolling Stones... –, autant de petits signes d’ouverture, mais qui ne représentent pas de réelles améliorations pour le quotidien des Cubains. Le photographe de mode Thierry Le Gouès a quant à lui découvert Cuba en 1989, pendant un shooting pour l’édition italienne de Vogue. À La Havane, il rencontre l’univers très particulier des jeunes boxeurs cubains. Il se prend de passion pour ces jeunes qui s’adonnent passionnément à la boxe dès leur plus jeune âge et retourne régulièrement à Cuba pour les photographier. Pendant de longues années, le photographe tisse des liens forts avec les jeunes boxeurs ainsi que leurs entraîneurs. La galerie Archive 18-20 à Paris permet de découvrir ce travail jusqu’au 25 septembre. Thierry Le Gouès nous donne à voir de belles photos au noir et blanc très contrasté qui sublime les corps et apporte un éclairage sur cette jeunesse qui met toute son énergie dans la boxe et s’imagine un avenir ailleurs.

La boxe à Cuba est une discipline très encadrée et familiale. Les boxeurs sont souvent coachés par leur propre père et deviennent assez vite entraîneur à leur tour. Ils rêvent tous de voyager et de quitter l’île un jour, mais la boxe reste pour la plupart des jeunes cubains un sport d’amateur, avec peu de perspectives. Certains parviennent parfois à intégrer l’équipe nationale de boxe et remportent un nombre important de médailles à chaque édition des Jeux olympiques. D’autres deviennent coach d’équipes étrangères. C’est le cas de Luis Mariano Gonzalez, ancien boxeur, qui coache maintenant avec brio des boxeurs français comme Tony Yoka qui a obtenu la première médaille de l’histoire de France dans la catégorie super lourd aux Jeux de Rio. Avec cette exposition, Thierry Le Gouès nous permet d’appréhender l’un des sports les plus populaires à Cuba, mais les boxeurs cubains auront-ils un jour un véritable avenir chez eux ?

 

Exposition Havana Boxing Club
Jusqu’au 25 septembre 2016 à la galerie Archive 18-20
18-20 rue des Archives, 75004 Paris
http://archive1820.com/fr/

Livre « Havana Boxing Club »
aux éditions Power House

 

IMAGE LAFC STORY

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.