X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
En direct de la Croisette

En direct de la Croisette

Le 17 mai 2013

Durant tout le festival de Cannes, notre reporter Anne Denis pose des questions très Sport & Style aux stars du cinéma. Au programme du jour: 5 questions à Michel Legrand

Le compositeur a signé les plus belles musiques des plus grands films qui lui ont rapporté 3 Oscars en tout, dont L’Affaire Thomas Crown, Peau d’âne, Les Demoiselles de Rochefort, James Bond, etc. Les Parapluies de Cherbourg sortira dans sa version restaurée le 19 juin.

Quel est pour vous le souvenir le plus marquant  des Parapluies de Cherbourg ?
Indiscutablement la cérémonie de clôture du Festival de Cannes en 1964. Ce moment est gravé dans ma mémoire. Je suis assis au 1er rang à côté de Jacques (Demy, le réalisateur) quand j’entends que la palme d’or est attribuée au film. Un souvenir fabuleux.

A part la musique, j’ai appris par votre femme qui vous accompagne à Cannes que vous avez un joli coup de raquette. Auriez-vous pu devenir joueur de tennis professionnel ?
J’adore le tennis, j’étais doué, et j’ai souvent joué pendant mon temps libre avec Pierre Barthes, les frères Mac Enroe et ce roumain incroyable, Illie Nastase. J’ai hésité mais la musique était beaucoup plus forte. Je joue du piano trois heures par jour, j’écris tout le temps pour ne jamais perdre  mon inspiration, un entrainement de tennis de haut niveau prend 5h/jour... Donc impossible de conjuguer les deux. Alors je me suis contenté d’être le meilleur parmi les mauvais (rires) !!

Y a-t-il un champion que vous admirez aujourd’hui ?
Je suis fasciné par Roger Federer parce que c’est un génie. Il joue tous les coups sublimement. Cet homme c’est une exception, un artiste.

Parmi vos 200 musiques de films, vous avez signé la BO  d’un James Bond, « Jamais plus jamais » avec Sean Connery. James Bond a des voitures de rêve. Quelle est la vôtre ?
La Porsche 411 et ce n’est plus un rêve, elle est dans mon garage. Elle et mon avion, un Malibu Piper PA-46.

Quel est votre parfum ?
L’eau de Cologne « le Coq » de Guerlain.

 

lire le magazine

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.