X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
Robert Mapplethorpe se dévoile au Grand Palais

Robert Mapplethorpe se dévoile au Grand Palais

Par Sophie Berthier , le 31 mars 2014

Robert Mapplethorpe photographiait les stars, les corps, les sexes, les fleurs, sa muse... La rétrospective que le Grand Palais consacre à l’artiste subversif, mort du sida il y a 25 ans, rassemble 250 clichés, du plus poétique au plus dérangeant.

Une quête visuelle incessante, une obsession de la perfection esthétique : c’est ce que traduisent les corps magnifiés comme des sculptures, les sexes masculins photographiés comme des fleurs ou les accessoires SM comme des costumes de théâtre. Et lorsqu’il réalisait des portraits, Robert Mapplethorpe choisissait des figures d’une contre-culture qu’il soutenait : William Burroughs, Andy Warhol, Iggy Pop, Grace Jones... et bien sûr sa muse, Patti Smith, dont il fut le compagnon avant de revendiquer son homosexualité.

L’enfant du Queens, familier des nuits underground du New York des seventies, jouait avec les codes d’un classicisme qu’il vénérait (se référant à Michel-Ange, aux statues grecques antiques...) pour en faire le cadre de compositions d’un érotisme épuré ou d’une pornographie chic. Le noir et blanc pour un corps dénudé, la couleur pour une nature morte, Schwarzenegger tout en muscles et Patti Smith tout en fragilité, une « chambre close » (interdite aux mineurs), écrin de fantasmes assumés : l’exposition Robert Mapplethorpe rassemble tout ce qui a modelé l’art et l’image du photographe au visage d’ange et à l’âme torturée.

Robert Mapplethorpe, jusqu’au 13 juillet
Grand Palais, avenue Winston Churchill, Paris 8e
www.grandpalais.fr

 

IMAGE LAFC STORY

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.