X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.

Koons version sport

Par Jawaher Aka , le 26 novembre 2014

Le Centre Pompidou consacre à l’artiste Jeff Koons sa première rétrospective complète en Europe. L’occasion de (re)découvrir sa série Equilibrium dans laquelle le sport occupe une place centrale.

Moses, 1985 (Moïse)	Affiche Nike encadrée, Édition...

Moses, 1985 (Moïse)

Affiche Nike encadrée, Édition 1/2

Photo : Douglas M. Parker Studios, Los Angeles

The Sonnabend Collection et Le Sonnabend Estate
 

Selon Koons, la télé et la pub parlent au plus grand nombre, pas l’art. En 1983, il fait d’affiches Nike des ready-mades. On y voit des stars de la NBA des années 70 incarner des héros que leurs prénoms ou surnoms invoquent. Moses Malone devient ainsi prophète. Darrell Griffith, un Dr. Dunkenstein en tenue de savant fou. Ou Leonard « Truck » Robinson, un routier posant fièrement devant son camion. Ces pubs Nike définissent un équilibre personnel et social que Koons conteste. Les basketteurs sont ici des sirènes. Ils symbolisent une ascension sociale par le sport, pour les noirs américains en particulier, illusoire.


Moses, 1985 (Moïse)

Affiche Nike encadrée, Édition 1/2

Photo : Douglas M. Parker Studios, Los Angeles

The Sonnabend Collection et Le Sonnabend Estate
 

Selon Koons, la télé et la pub parlent au plus grand nombre, pas l’art. En 1983, il fait d’affiches Nike des ready-mades. On y voit des stars de la NBA des années 70 incarner des héros que leurs prénoms ou surnoms invoquent. Moses Malone devient ainsi prophète. Darrell Griffith, un Dr. Dunkenstein en tenue de savant fou. Ou Leonard « Truck » Robinson, un routier posant fièrement devant son camion. Ces pubs Nike définissent un équilibre personnel et social que Koons conteste. Les basketteurs sont ici des sirènes. Ils symbolisent une ascension sociale par le sport, pour les noirs américains en particulier, illusoire.


Lire l'article : Koons version sport

lire le magazine

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.