X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
La panoplie des barbe lovers

La panoplie des barbe lovers

Par Marie Létang-Horay & Claire Byache , le 13 novembre 2014

Barbe de trois jours, longueur hipster ou moustache dandy : découvrez notre sélection de soins au poil, d’adresses hype et d’outils à la pointe.

D’abord, un truc très simple : interrogez Google. Tapez « barbe » + « hipster » et constatez (non sans sourire) que le second résultat proposé – après un diaporama sur Pinterest absolument délicieux où l’on découvre, #digression1, l’existence du mot « bilf* » – est Darty.com. Ce qui, évidemment, contribue à répondre sans plus attendre à notre question initiale : où va la barbe ? Partout. À l’aune de 2015, les tondeuses se vendent comme des petits pains, et la question n’est plus de savoir si les branchés l’aiment encore. La question est de savoir ce qu’elle va encore inventer pour se faire remarquer. « Au début des années 2000, c’est celle de 3 jours qui intéressait » rappelle Laurelen Aye, chef de produit international Babyliss For Men et Épilation Babyliss Paris. « Depuis le début des années 2010, on est plutôt sur une 10 jours. »


Mais encore ? « L’idée est de faire preuve d’originalité, via notamment des références vintage : moustache, bouc, etc. Pour ce faire, l’utilisation de produits multi-usages est nécessaire. » Comprenez : pour tondre et sculpter avec un maximum de virtuosité, il faut être équipé. Lame de précision, sabot réglable, rasoir dédié à certaines zones (pommettes, nuque, joue, menton...), la barbe, c’est les nouveaux cheveux (#digression2, Plutarque avait raison, vous-même constaterez qu’en effet, non, la barbe ne fait pas le philosophe). Et donc, le truc pour barber branché, c’est de customiser. Les plus poilus ont passé l’été à se fourrer des marguerites dans le duvet – voir, pour preuve, l’incroyable
fuckyeahflowerbeards.tumblr.com. Gageons qu’ils oseront, cet hiver, le duo boule de buis/barbe longue histoire de s’embrasser dessous. Nous ? Nous nous efforcerons de tailler sans faille, maniant la lame avec brio, plus inspirés que jamais.

 

lire le magazine

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.