X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.

Drôles de pagaies

Le 08 août 2012

L'été dernier, tout le monde s'est rué sur le Stand Up Paddle. Effet papillon, la cote de la pagaie explose. Quatre façons de la manier pour fanfaronner cet été.

Le stand up paddle customisé

Le stand up paddle customisé

Bon, chacun l’a compris, faire du paddle tout court ne suffit plus. Les balades au large du rivage, tout ça, on oublie. En revanche, les pratiques race ou wave, cette année, on applaudit. Dans le premier cas, l’idée est de faire le beau sur une surface bien lisse – un lac, par exemple – en accélérant la cadence histoire de glisser le plus vite possible sur l’eau. À condition de doubler les pédalos, la méthode s’avère absolument efficace pour décupler les bi et les triceps, ainsi que pour tailler les épaules. L’autre option : la vague. Plus extrême mais résolument sexy. Tremble, Kelly Slater, tremble !

La pirogue tahitienne

La pirogue tahitienne

www.paddle-planet.com
www.ffck.org le site de la fédération française de canoë-kayac, ou www.vaaenfrance.free.fr

On dit aussi « va’a » ou « pirogue polynésienne ». Forcément, avec un nom pareil, l’engin ne peut que faire fantasmer. Oui, on vous le dit : si, sur le papier, le concept peut laisser songeur, en vrai, aucun risque de ridicule n’est à envisager. Rassurés ? Tant mieux. Alors, à la manière des hommes aux colliers de perles couleur ébène, on agrippe dès le premier jour des vacances sa pagaie, on affiche son plus beau sourire, gonfle ses pecs et, sans flancher, on monte à bord de cette coque à balancier. C’est beau, chic, exotique.

Le dragon boat

Le dragon boat

Douze mètres de long, 1,20 m de large, 300 kg, 20 équipiers et même un « tambour » pour assurer la cadence... Lui, c’est le mastodonte des flots, le king des pagaies. Discipline ancestrale en Chine (20 millions de Chinois pratiquent), elle permet de se faire les bras en musique, et en groupe. Émulation assurée. Testostérone boostée. Potentiel drague décuplé.

Le longe-côte

Le longe-côte

Vision surréaliste que ces grappes d’hommes-grenouilles qui longent les côtes de France de l’eau jusqu’à la taille, avec pour unique accessoire... une pagaie. Ici, point d’esbroufe, de bling ou de show off : le longe-côte se veut, d’après ses concepteurs, une simple randonnée aquatique. Franche camaraderie, donc, lors de ces sessions qui, il faut le reconnaître, n’ont rien d’une balade de santé : cuisses qui chauffent, bras qui s’affolent et graisse qui s’envole. Sans rire, à marcher face aux vagues et au courant, on prend le risque de finir l’été avec la plastique de David Beckham.

lire le magazine

IMAGE LAFC STORY

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.