X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
Dominique Perrault, archi sport

Dominique Perrault, archi sport

Par Jawaher Aka , le 14 septembre 2015

L’architecte français Dominique Perrault fait partie des cinq lauréats qui recevront à Tokyo le mois prochain un Praemium Imperiale - équivalent du prix Nobel pour les arts. L’occasion de revenir sur son travail qui a souvent croisé le sport.

De lui, on connait d’abord la BNF, dont les quatre impressionnants bâtiments-livres se sont ouverts sur les bords de Seine il y a tout juste vingt ans. Mais Dominique Perrault, ce sont aussi des complexes sportifs d’envergure. En 1999, le vélodrome et la piscine olympique incrustés dans le sol de Berlin, malheureuse ville candidate aux JO d’été. En 2009, l’étonnante « Boîte magique », centre olympique de tennis avec ses 27 terrains, qui accueille chaque année l’Open de Madrid. En 2012, le « Kindarena » de Rouen, deuxième palais des sports le plus important en France après Bercy, en termes de fréquentation. « Le bâtiment sportif, ce sont de grandes structures, de grandes portées, de grandes toitures qui s’ouvrent et qui se ferment, explique Dominique Perrault. Tout un ensemble de rampes et d’escaliers. Ce sont des éléments architecturaux mais format XXL. Il y a une dimension très intéressante pour l’architecture. »

Et 2017, Dominique Perrault, ce sera encore le nouvel hippodrome de Longchamp dont les travaux débutent en octobre. « Un projet bio qui augmente la présence du bois de Boulogne, avec une structure moins imposante, plus ouverte, plus transparente, et un dispositif de jardins, un peu comme à Bagatelle. Un travail plus en relation avec la nature. » Une nature que Dominique Perrault a toujours considérée comme essentielle à son travail : « Pour moi, l’architecture est un élément qui permet de construire les paysages dans lesquels nous vivons, en synergie avec la nature. Aujourd’hui, on ne cloisonne plus comme avant les espaces, avec d’un côté la nature et de l’autre les bâtiments. L’architecture est une hybridation. »

 

 

lire le magazine

IMAGE LAFC STORY

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.