X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.

Obut et Tournaire créent la triplette la plus chère du monde

Par Rémi Nanni , le 26 mai 2016

Jouer à la pétanque avec des boules à 100,000 euros, serties de diamants, ça vous tente ? C'est ce que la marque mythique Obut, fabriquant de boules françaises depuis 1955, et le le joaillier Philippe Tournaire vous proposent.

Après les skis en diamant de Grisogno et Rossignol, la marque Obut,...

Après les skis en diamant de Grisogno et Rossignol, la marque Obut, qui équipe notamment les (bons) joueurs de pétanque de presque toute la France, décide de casser les codes en s’associant au joailler Philippe Tournaire. L’objectif ? Créer la triplette la plus chère du monde: une pièce de collection unique, qui ravira les amateurs dd'objets rares.

 

Et le resultat est bluffant : trois boules d'acier en acier poli miroir ornées de 60 grammes d’or chacune, et serties (à la main et au maillet) de plus de 12 carats de diamant. Le cochonnet quant à lui, est en or, pèse 55 grammes et se voit également serti de diamants.

 

Sur le plan du design, les symboles géométriques en or (rond, carré, triangle) sont censés représenter le passé, le présent et l’avenir, les 3 étapes de l’évolution de la vie. Ainsi, la triplette s’intègre parfaitement dans la lignée stylistique du joailler Philippe Tournaire pour sa collection « TrilogieAlchimie ».

 

« Alchimie », le nom de cette triplette, sera vendue à 100 000 euros, et une partie des bénéfices sera reversée à l’association Autisme Forez Les Dauphins, qui aide les familles atteintes par l’autisme.  

 

Pour les bourses un petit peu plus modestes, ou pour ceux qui ne veulent tout simplement pas de boules en or, il existe une version tout public qui sera également mise en vente.


Après les skis en diamant de Grisogno et Rossignol, la marque Obut, qui équipe notamment les (bons) joueurs de pétanque de presque toute la France, décide de casser les codes en s’associant au joailler Philippe Tournaire. L’objectif ? Créer la triplette la plus chère du monde: une pièce de collection unique, qui ravira les amateurs dd'objets rares.

 

Et le resultat est bluffant : trois boules d'acier en acier poli miroir ornées de 60 grammes d’or chacune, et serties (à la main et au maillet) de plus de 12 carats de diamant. Le cochonnet quant à lui, est en or, pèse 55 grammes et se voit également serti de diamants.

 

Sur le plan du design, les symboles géométriques en or (rond, carré, triangle) sont censés représenter le passé, le présent et l’avenir, les 3 étapes de l’évolution de la vie. Ainsi, la triplette s’intègre parfaitement dans la lignée stylistique du joailler Philippe Tournaire pour sa collection « TrilogieAlchimie ».

 

« Alchimie », le nom de cette triplette, sera vendue à 100 000 euros, et une partie des bénéfices sera reversée à l’association Autisme Forez Les Dauphins, qui aide les familles atteintes par l’autisme.  

 

Pour les bourses un petit peu plus modestes, ou pour ceux qui ne veulent tout simplement pas de boules en or, il existe une version tout public qui sera également mise en vente.


lire le magazine

IMAGE LAFC STORY

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.