X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
La tournée des bars

(à cocktails)

Par Laurence Gounel , le 29 septembre 2014

La rentrée est chargée ? Vous ne croyez pas si bien dire. Alors, on file décompresser au comptoir. Histoire de renifler les nouveautés...

Les cocktails à partager

Les cocktails à partager

Le Hibou, 16, carrefour de l'Odéon, Paris VIe. Ouvert tous les jours jusqu'à 2 h.

L'Éclair, 32, rue Clerc, Paris VIIe. Ouvert tous les jours jusqu'à 2 h.

C'est LE tic de la rentrée. Plus besoin de s'expatrier sur les plages de Ko Samui pour siffler des buckets entiers. Non, là on garde le même principe de convivialité, mais c'est forcément plus parisien. Et à Paris, on ne mégote pas sur les tendances.

Le plus… m'as-tu-vu : la réussite du genre, c'est Le Hibou. Cette fois, la rive gauche tient sa revanche. Avec la terrasse que le tout-Paris s'est arrachée cet été, en lieu et place du feu Horses Tavern au carrefour de l'Odéon. Non seulement, en hiver le lieu vaut mieux que ça encore, avec une déco chinée, une atmosphère shakespearienne version 2014, mais les cocktails travaillés par Stéphane Picaut sont à tomber  et...servis dans une cage à oiseaux. Pas donné-donné, n'empêche qu'on a du mal à partir !

Le plus relax : dans le nouveau bistrot rétro L'Éclair, de la rue Clerc. Un îlot bobo en vrai carré bourgeois. Là, on s'installe sans chichis et soulagés, à l'écart des prix stratosphériques pratiqués un peu plus loin. Et pour 30 euros, on se partage un cocktail au litre et à la paille, comme le Green Beast in Cage à base d'absinthe, de Pernod, de concombre frais, de jus de citron et de limonade. On ose même se faire une tartine de rillettes artisanales avec cochonaille top qualité. 

 Les cocktails salés

Les cocktails salés

L'UC-61, 4, rue de l'Arc-de-Triomphe, Paris XVIIe. Ouvert jusqu'à 2 h mercredi et jeudi.
Jusqu'à 4 h, vendredi et samedi.

La Conserverie, 37 bis, rue du Sentier, Paris IIe. Ouvert jusqu'à minuit lundi et mardi.
Jusqu'à 2h du mercredi au samedi.

Nous aussi on a fait la grimace au début… pourtant, le Decoy – à base de sirop d'orange-sauce vinaigrée, de mezcal infusé à la graisse de canard et de Cointreau, à peine relevé de fleur de sel – cartonne à la Nouvelle-Orléans. Et à Paris alors ?
Deux spécialistes du genre font leur petite révolution.

Le plus planqué : dans un décor de sous-marin, derrière une lourde porte, à deux foulées de l'Étoile. Une fois « introduit », on se laisse faire par Anaïs... la mixo maison. L'after work idéal, si vous n'avez pas encore tombé la cravate ! Le Prickly Pickle avec une alliance de bénédictine et d'acquavit, de cornichons et d'aneth, à peine troublés par 40 ml de scotch. Yes, ça décoiffe !

Le plus lancé : La Conserverie. Le Q.G. des amateurs de cocktails dans une ambiance hétéroclite soignée et à la fois très cool, en plein boboland (vers le grand REX). Romain Krot, le chef barman, ne recule devant rien. Pas même devant la sardine infusée dans du gin pour revisiter le Bloody Mary. Ca donne le Bloody Marine, servi avec une sardine entière. Surprenant et rassasiant donc.

Les cocktails de la Fashion Week

Les cocktails de la Fashion Week

PNY, 96, rue Oberkampf, Paris XIe. Ouvert jusqu'à minuit.

Shangri-La Paris, 10, avenue d'Iéna, Paris XVIe. Ouvert tous les jours jusqu'à minuit, le bar jusqu'à 2 h.

Les bars à cocktails sont à la Fashion Week ce que les pubs sont à la Saint-Patrick. Voyez le genre ? Donc c'est le moment d'émoustiller sa belle… ou de rencontrer du « beau linge » comme on dit. Deux adresses en ligne de mire.

La plus indus' : le bar Paris New-York, avec une salle feutrée (derrière le restaurant) réservée aux oiseaux de nuit qui s'installent après avoir englouti le meilleur burger de la capitale. Forcément, on y croise les musicos qui montent, de jeunes actrices et une belle concentration de mannequins qui ont le mal du pays... Forcément compatissant, Sullivan Doh, ancien du Sherry Butt, star de la mixo et accessoirement sosie de Jimi Hendrix, leur a créé 2 cocktails à siroter en pichet d'un litre.

La plus dorée-sur-tranche : le lounge du Shangri-La, avec son éclairage propice aux after de défilés, à partir de 20 h. Confortablement installé, on croise les belles de nuit, qui ont défilé ou assisté au show Prada, juste en face, au Palais d'Iéna. Pour l'occasion, le chef barman leur a imaginé un cocktail dédié, mais rien ne vous empêche de piocher dans les grands classiques de la baie de Hong Kong, spécialités de la maison.

Les cocktails tourbés

Les cocktails tourbés

Moonshiner, 5, rue Sedaine, Paris XIe. Ouvert tous les jours jusqu'à 2 h.

Victoria 1836, 12, rue de Presbourg, Paris XVIIe. Ouvert tous les jours jusqu'à 23 h 30.

Exit l'image du scotch à papa, le whisky revient fort, mais de préférence accompagné. On n'hésite plus à mélanger de très bons single malts avec des produits frais pour obtenir le parfait ovni qui réconcilie.

Le plus speakeasy : ça se passe du côté de la Bastille, dans l'anti-chambre d'une pizzeria. Hein ? Il faut s'arrêter devant chez le Napolitain Da Vito. Une fois dans la salle du resto, chercher le frigo : derrière la porte, on découvre l'ambiance prohibition du Moonshiner. Avec près de 100 références de whisky et des cocktails ad hoc. On vous laisse choisir...

Le plus carrossé : le bar du Victoria 1836, où tout le monde se presse depuis sa réouverture début septembre. Changements de direction, du sol au plafond. C'est la belle Sarah Lavoine qui signe le décor très léché et en cuisine, c'est Alexandre Auger qui revisite (à peine) les classiques : sole, côte de veau-purée et profiteroles... Ca ne nous a pas échappé : le bar, chic et graphique, tapissé de bouteilles de Chivas Regal. Avec le cocktail star de la maison, le Old Victorian.

lire le magazine

IMAGE LAFC STORY

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.