X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
Ikra célèbre son 50e anniversaire aux Voiles

Ikra célèbre son 50e anniversaire aux Voiles

Par Servane Dorleans , le 03 octobre 2014

Détenteur du Trophée Rolex qu’il a gagné par deux fois, Ikra, qui fête son cinquantenaire cette année, reste fidèle aux Voiles de Saint-Tropez. Un événement que le skipper et son équipage ne manqueraient pour rien au monde.

À Saint-Tropez, tout le monde connaît Ikra. En effet, le 12M JI n’est autre que l’un des deux bateaux à l’origine de la Nioulargue, l’ancêtre des Voiles de Saint-Tropez. Pour comprendre l’engouement autour du bateau, il faut remonter en 1981, quand les équipages d’Ikra et du Swan 44 Pride se défient lors d’un dîner tropézien dont le seul enjeu est un déjeuner payé par le perdant au vainqueur au Club 55, à Pampelonne. De ce défi amical germe l’idée de la Nioulargue, qui donne ensuite naissance aux Voiles de Saint-Tropez.

Un bateau de légende
Dessiné par David Boyd, Ikra est construit en Angleterre au chantier Alexander Robertson. Commandé par le défi britannique du Royal Thames YC engagé sur l’America’s Cup en 1964, Ikra, connu alors sous le nom de Kurrewa V, est le quasi sistership de Sovereign, finalement privilégié pour tenter de conquérir la prestigieuse aiguière d’argent. « Le bateau a ensuite été vendu au baron Bich pour sa première campagne sur l’America’s Cup », raconte Sébastien Destremeau, skipper d’Ikra. Rebaptisé Lévrier de Mer, le bateau est vendu au début des années 1970 à Jean Rédélé, fondateur de la marque de voitures de sport Alpine, avant de passer entre les mains d’Yves-Marie Morault, son actuel propriétaire, en 2006.

Basé à Hyères, Ikra a beaucoup régaté l’an dernier. « Notre objectif principal en 2013 était de gagner le Trophée Rolex aux Voiles de Saint-Tropez. Ikra fête ses 50 ans cette année, c’est un anniversaire spécial. Cela nous tenait à cœur d’être le defender du Trophée Rolex de cette édition. Malheureusement, cette année, il n’est plus ouvert à tous les yachts classiques. » Trophée Rolex ou pas, l’équipage d’Ikra espère bien l’emporter dans sa catégorie cette année.

 

IMAGE LAFC STORY

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.