X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
Nos bonnes adresses
Istanbul en mode sport

Nos bonnes adresses

Par Laurence Gounel , le 06 octobre 2014

On a tout lu – ou presque – sur cette nouvelle capitale trendy. Et si vous enfiliez vos sneackers pour changer d’angle ?

À petites foulées
Le quartier : en alternance, Ortaköy, Eyüp, Karaköy et Galata.
Itinéraires : on commence par Ortaköy au petit matin, pour profiter du même lever de soleil que ceux qui sortent de la Reina (LA boîte en plein air sur le Golden Mile avec vue sur le Bosphore). On longe le Bosphore et on croise les skippeurs qui, déjà, tirent des bords sur la marina. Le lendemain, on s’offre un footing pittoresque sur la colline d’Eyüp à travers le sublime cimetière ottoman, avec double récompense à l’arrivée : le plaisir de boire son café turc sur la terrasse du café Pierre Loti (tout en bois) et l’impression de profiter d’un panorama carte postale de la ville, avec vue sur la Corne d’Or. Dernières foulées pour découvrir le quartier qui monte – celui des créateurs et des boutiques de design –, Karaköy. On part de la tour Galata et on descend le dédale de ruelles pavées jusqu’au quartier des coffee shops, en bas de Karaköy. On s’arrête boire un vrai bon expresso chez Julius Meinl avant de remonter jusqu’à l’hôtel.

À la rame
Le quartier : au bord du Bosphore, sur la rive qui fait face à la mosquée de Soliman.
Itinéraires : bien planqué près du pont Atatürk et méconnu même de la plupart des locaux, le Club Forza est en réalité le seul club de dragon (embarcation à une seule rame) d’Istanbul. Et la bonne surprise, c’est que moyennant une petite heure de formation, n’importe qui peut glisser sur le fleuve, bien loin des croisières à touristes. On embarque de préférence à 7 heures du matin, au lever du soleil, pour profiter de la lumière sur les minarets.

À vélo
Le quartier : Büyükada, la plus grande des îles des Princes. À trois quarts d’heure en bateau, c’est la destination week-end des riches stambouliotes.
Itinéraire : c’est une île sans voitures, donc on loue un VTT au débarcadère et on laisse la calèche à d’autres. C’est assez sportif, mais la journée vaut le coup car on découvre une île 100 % nature, loin du tumulte de la capitale, avec ses maisons en bois typiques fin XIXe, début XXe siècle et ses petites plages.

À la nage
Le quartier : en plein milieu du Bosphore, face au quartier d’Ortaköy.
Itinéraire : aucun, on vient profiter ici d’un beach club posé sur l’eau, au cœur de la ville. Il n’y a qu’à nager et faire la fête ! Réservé au départ à l’équipe du Galatasaray, la piscine chic du Suada Club et ses restaurants sont maintenant ouverts à tous, moyennant 30 € la journée en semaine et 35 € le week-end. Sélect !

Nos bonnes adresses à Istanbul

Bonnes tables

Meze by Lemon Tree
Le bistrot gastro du chef Gençay Üçok revisite avec justesse et une touche d’audace contemporaine les recettes de mezzé traditionnelles. En plein dans le mille !
www.mezze.com.tr

Ferahfeza
C’est bien plus que la nouvelle table branchée de Karakoÿ : Gamze veille à faire connaître les recettes nationales avec le top des produits régionaux. Le tout avec vue sur le Bosphore et dans une ambiance festive.
www.ferahfeza-ist.com

Lokanta Maya
On y déguste la « nouvelle » cuisine stambouliote. Le produit, rien que le produit, dans un cadre hyper design. Pas forcément pour les gros mangeurs.
www.lokantamaya.com

Plus traditionnels

Asmali Cavit pour goûter aux meilleurs meyhane de la ville. La cantine des locaux quand ils veulent se faire plaisir simplement (Asmalimescit Sokak, 16). Gani Gani pour savourer la cuisine anatolienne, assis sur des gros coussins posés à même les kilims. Un voyage immobile !
www.naumpasakonagi.com

À faire

Écumer les rooftops – spécialité de la ville – pour profiter des couchers du soleil sur le Bosphore et les minarets. En tête : le 360 qui, comme on le devine, offre une vue à 360 ° sur les toits de la ville et le fleuve.
www.360istanbul.com

S’offrir un authentique hammam. Celui de Cemberlitas, datant de 1854, est une pure merveille de style ottoman. À deux pas des mosquées et du grand Bazaar, c’est forcément devenu un peu touristique et pas donné. Un simple gommage suffit.
www.cemberlitashamami.com

 

Y aller
Forfait 3 nuits avec Voyageurs du monde à partir de 900 € par personne en chambre double avec petits-déjeuners à l’hôtel Georges, vols A/R sur Pegasus Airlines et transferts inclus. Conciergerie et assistance 24 h/24 sur place.
www.voyageursdumonde.fr

La compagnie turque Pegasus Airlines assure deux vols par jour au départ de Paris-Orly à partir de 194 € l’aller-retour. Départs aussi depuis Marseille, Saint-Étienne et Charleroi.
www.flypgs.com

 

lire le magazine

IMAGE LAFC STORY

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.