X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.

La Rosière, la familiale

Par Laurence Gounel , le 28 janvier 2015

La Rosière fait partie de ces stations qui ont leurs fidèles. Avec un domaine skiable franco-italien bénéficiant de pistes longues, douces et ensoleillées de notre côté, et d’un ski plus sportif et technique du côté du Val d’Aoste. Ambiance bon enfant au village et un certain charme.

Les pistes

Les pistes

Fiche technique pistes et domaines

Espace San Bernardo

Naissance : 1960

Altitude : 1 850 m

Point culminant : 2 650 m

Pistes : 160 kilomètres balisés

Domaine skiable : 80 pistes (14 noires, 33 rouges, 28 bleues et 8 vertes)

3 snow zones : Snow Cross des Zitieux, Boarder Cross du Fort, Snowpark de la Poletta.

398 enneigeurs, 2 stades de slalom, 2 pistes de luge, 2 pistes de ski de fond et 3 sentiers piétons.

Point fort : plus de 200 jours d’ensoleillement par an.

 

Les activités

Le trophée San Bernardo
L’idée ? Participer au slalom du jeudi soir en profitant d’une préparation de champion le mardi après-midi. Rendez-vous toutes les semaines pour se défier en famille ou entre amis sur le slalom géant. L’ESF organise le mardi de 15h à 17h une préparation ludique et accessible à tous. Pour les mordus, session de fartage dans les règles de l’art avec Marc Picard, ancien entraîneur des équipes de France de ski.
Inscriptions auprès de l’ESF. Fartage (50 €) : Olympic Sport au 04 79 06 88 37

Initiation au domaine
Tous les dimanches après-midi, de 14h à 17h, l’ESF organise une découverte gratuite du domaine. On part avec un moniteur à la découverte du potentiel des 160 kilomètres de pistes skiables, avec des conseils à la clé pour un ski en famille ou au contraire plus sportif, les bons spots pour le vin chaud ou pour déjeuner en altitude, les secteurs à privilégier en fonction de l’enneigement...

Traverser la frontière
Pour ceux qui souhaitent découvrir le massif italien face au glacier Ruitor, Évolution 2 propose des « randonnées » d’une demi-journée à travers des itinéraires hors pistes, entre forêts et espaces vierges, ou direction les pistes de La Thuile, futur spot de la Coupe du monde de ski alpin en 2016.

Initiation au snowkite
L’apprentissage se fait au col du Petit-Saint-Bernard. Même principe que sur l’eau : on est tracté par une voile avec des skis ou un snowboard aux pieds. C’est facile et accessible à tous, contrairement au speed riding, plus sportif.

On dort où ?

Pas franchement à l’hôtel... En revanche, trois belles locations sont à réserver selon votre budget.

Les Alpages du Soleil
Un ancien chalet d’alpage datant de 1869, entièrement rénové dans la plus pure tradition savoyarde avec les matériaux d’époque : lauze, pierre et vieux bois. Un chalet charme et confort pour douze personnes, à deux minutes des pistes et avec vue dégagée sur le mont Pourri.
À partir de 3 400 € la semaine.

CGH le Lodge Hemera
Dans un vrai chalet en bois et pierre exposé plein sud, jouissant d’une belle vue sur toute la tarentaise, les appartements du 2 aux 5 pièces en duplex sont aménagés avec beaucoup de goût. À disposition, piscine intérieure, bains bouillonnants, sauna, hammam, massages et salle de cardio. Livraison de courses, traiteur, boulangerie, chef à domicile... tout est possible.

Le Miravidi
Une résidence flambant neuve, en cours de classement 4 étoiles, dans le quartier historique de la station et composée de treize appartements de trois à quatre chambres. Située au pied des pistes, la résidence dispose d’un espace spa avec hammam et fitness. Possibilité de massages sur réservation.
À partir de 1 500 € la semaine.

Tables d'altitudes

Tables d'altitudes

Lo Tata
On y arrive par la piste 7 – une rouge facile – et c’est déjà l’Italie ! On vient ici chercher toute la cuisine typique valdôtaine. Ça démarre plutôt bien puisque le vin chaud est offert dès qu’on a déchaussé. Ensuite, c’est fontina, polenta, pâtes fraîches et plats pur jus. Le petit détail qui fait la différence ? La carte à prix raisonnables et, surtout, adaptée à ceux qui font l’impasse sur le gluten. Midi ou soir, résa conseillée !
Tél. : +39 01 65 88 41 32

L’Antigel
Sandrine et Lionel, deux enfants du pays, ont réussi à créer une ambiance cosy dans ce chalet d’alpage. On déjeune à l’intérieur, près de la cheminée, sous la grande charpente en vieux bois –ambiance rétro avec les skis vintage au mur, les œufs de télécabine old school – ou sur les 600 m2 carrés de terrasse contemporaine les jours de grand beau temps. Au menu, humeurs des deux côtés de la frontière.

Lo Riondet
Une institution, côté italien, accessible uniquement à skis (prévoir la journée pour l’aller-retour) mais avec là encore, à la clé, quelques bonnes spécialités bien tradi : polenta et gibier !

On dîne où ?

Yourte ou igloo ?
Dans les deux cas, ça mérite d’abord un petit effort à la fermeture des pistes. On grimpe (gentiment) une petite heure en raquettes pour la yourte ou via les pistes pour l’igloo, avec Grégory, accompagnateur moyenne montagne (la montagne est d’un calme !). À l’arrivée, on s’installe pour partager les recettes typiques savoyardes (dans la yourte) ou une fondue (dans l’igloo) entre copains ou en famille. Retour en station en mini-bus pour ceux qui auront choisi la yourte, en raquettes pour ceux qui sont dans l’igloo.
Yourte : 62 € (adulte) et 36 € (enfant)
Igloo : 54 € l’accompagnement + la fondue

Le Genépi
LE restaurant de cuisine traditionnelle de la station, cosy et plutôt élégant. Plats typiques et prix un peu plus élevés qu’ailleurs, mais le service est soigné et c’est une valeur sûre à en croire les habitués de La Rosière.
Centre de la station

Les Marmottes
L’autre table dans le style montagnard pur jus. Avec des produits locaux – excellente charcuterie – et des assiettes copieuses. Pour changer ? On goûte la fondue aux cèpes. On y retourne pour... le rapport qualité-prix. Si on est en station à l’heure du déjeuner, on privilégie la terrasse exposée plein sud.
Centre de la station

L’After ski

Le Comptoir

C’est devenu the place to be en moins d’une saison. Ambiance bon enfant avec une carte de bières du monde entier, des DJ sets et quelques concerts live.

lire le magazine

IMAGE LAFC STORY

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.