X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
Ski

Les stations du bout du monde

Par Laurence Gounel , le 05 février 2015

Vous avez fait le tour des Alpes et ne seriez pas contre un brin d’exotisme, même sous deux mètres de poudreuse ? Cap sur les stations qui allient folklore local et ambiance au coin du feu.

JAPON

Niseko

À 2h30 de Sapporo, c’est LA station huppée du Japon, fréquentée pour la qualité de sa neige qui permet de skier jusqu’en mai. Les 43 kilomètres de pistes damées (61 pistes) sont tous niveaux (un tiers du domaine est cependant très technique). Une école prend en charge les petits dès 1 an. Vous logez dans le sublime hôtel Kasara de la chaîne de charme YTL, qui cultive le design, l’architecture et la cuisine japonaise en pleine montagne.

Pourquoi on y va ? Pour la qualité de la neige, pour les très beaux hors-pistes en forêt, les sublimes paysages japonais en hiver et la possibilité de séjourner à Tokyo au retour.

ARGENTINE

ARGENTINE

Cerro Catedral

Perchée à 1 030 mètres d’altitude et située à vingt minutes de San Carlos de Bariloche, dans la province de Rio Negro, sur les contreforts de la cordillère des Andes, c’est la plus importante station d’Argentine. Le domaine skiable s’étend sur 120 kilomètres de pistes tous niveaux (60 pistes au total dont 15 rouges et 10 noires !).

Pourquoi on y va ? Pour skier en été, de juin à septembre, et grimper sur le mont Catedral. Pour faire également le plein de nouvelles sensations avec le Bike Park, qui propose des circuits vélo sur neige tous niveaux. Et pour tenter l’équitation ou encore le skate sur neige.

NOUVELLE-ZÉLANDE

NOUVELLE-ZÉLANDE

Mount Hutt

Située dans l’île du Sud, à 2 heures de Christchurch, c’est l’une des plus grandes stations et sans doute la mieux aménagée. À 2 000 mètres d’altitude, elle offre un domaine skiable tous niveaux de 365 hectares, avec une partie basse réservée aux débutants et un versant sud plus technique. Si cette station est reconnue comme l’une des meilleures de l’hémisphère sud, elle est accessible à tous. Ski gratuit pour les moins de 6 ans.

Pourquoi on y va ? Pour les paysages, les panoramas sur la péninsule de Banks et, au loin, sur l’océan. Pour se faire déposer en hélico sur le versant nord et enchaîner avec un parcours de ski de fond. Enfin, pour la qualité de la neige et les kilomètres de poudreuse.

CHINE

Beijing Huaibei Ski Resort

À 70 km (1h) du centre de Pékin, dans le Jiugukou, la station est entourée par la Grande Muraille. Toute récente – elle a été créée en 2000 à grand renfort de neige artificielle –, c’est devenu une station très courue et particulièrement adaptée aux débutants avec ses grands boulevards et son domaine skiable à taille humaine. On y croise l’élite, venue en week-end (le ski est un sport très cher en Chine).

Pourquoi on y va ? Pour la vue sur la Grande Muraille qui traverse les montagnes environnantes sur plus de 4 km, pour les paysages spectaculaires de pistes enneigées, coincées entre falaises gigantesques et forêts.

TURQUIE

TURQUIE

Depuis Paris et Marseille sur www.pegagsus.fr

Palendöken

Ça vous surprend ? Et pourtant, au nord-est de la Turquie, à 7 km d’Erzurum, dans l’ancien royaume d’Arménie, cette station est surnommée la « petite Sibérie turque ». Perchée à 1 800 m d’altitude, elle fait office de station familiale et encore confidentielle, avec 35 kilomètres de pistes. On y croise la bourgeoisie iranienne ainsi que des familles russes et caucasiennes.

Pourquoi on y va ? Pour la qualité de la neige. Des hectares de poudreuse et des zones hors pistes illimitées. Parce que les pistes font partie des plus longues et des plus raides du monde. Pour les panoramas sur les plateaux alentours, superbes.

LIBAN

Faraya

Une des rares destinations où l’on peut skier en admirant la mer. À une heure de route (46 km) de Beyrouth, cette station accueille régulièrement les championnats de freestyle, de freeride et de ski de bosses. Située à 1 800 m, sur les hauteurs du district de Kesrouan, c’est LA station branchée. Elle n’a que 42 km de pistes mais l’ambiance est digne de Courchevel. On skie en T-shirt avant de retrouver la bourgeoisie libanaise dans les chalets, les bars et les boîtes de la station.

Pourquoi on y va ? Pour l’ensoleillement, le panorama sublime sur la Méditerranée depuis le dôme de Mzaar (2 465 m), pour skier et se baigner en un seul séjour.

lire le magazine

IMAGE LAFC STORY

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.