X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
Maria Giovanna II s’impose sur le Trophée Rolex

Maria Giovanna II s’impose sur le Trophée Rolex

Par Servane Dorleans , le 05 octobre 2015

Le rideau est tombé samedi soir sur le Trophée Rolex, ouvert cette année aux Marconi B. Contraints de rester au port mardi et mercredi à cause d’un vent trop soutenu qui a balayé la baie de Saint-Tropez, les 14 unités en lice sur le Trophée Rolex ont pu en découdre sur l’eau vendredi et samedi.

Partenaire majeur du monde de la voile depuis plus d’un demi-siècle, Rolex a choisi cette année de mettre à l’honneur les Marconi B sur le Trophée Rolex. Quelque 14 unités de prestige, dont les sisterships Outlaw et Oryx, ont répondu à l’appel de la marque de haute horlogerie. Arrivés de Cannes dimanche dernier où ils participaient aux Régates Royales, les équipages ont dû faire preuve de patience et attendre que la météo leur permette de renouer avec la compétition. En effet, le vent de secteur est qui soufflait à plus de 25 nœuds et à plus de 30 nœuds dans les rafales sur la baie de Saint-Tropez a contraint bateaux et équipages à rester au port mardi et mercredi.

Après une journée de jeudi consacrée aux défis, la compétition a enfin pu être lancée vendredi dans un vent de secteur  nord-ouest, malgré la pluie battante qui s’est invitée dans la cité du Bailli de Suffren. Vainqueur de la manche du vendredi devant Stiren et Maria Giovanna II, Namib, quatrième samedi, a finalement laissé la victoire s’échapper au profit de Maria Giovanna II. Le sloop en acajou, plus petit bateau de la flotte avec ses 10,90 mètres, a été le plus régulier et devance donc Namib et Stiren d’un tout petit point au classement général. Construit en 1969 en Italie au chantier Donoratico sur des plans Olin Stephens, le bateau de course croisière sociétaire de la Société Nautique de Saint-Tropez, grand habitué de la compétition, s’impose ainsi à domicile et succède à So Fong, Agneta, Rowdy, Ikra, Avel et Partridge au palmarès de la prestigieuse compétition.

 

IMAGE LAFC STORY

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.