X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
A Noste, mi-table

A Noste, mi-table

Par Emmanuelle Jary , le 23 octobre 2015

Sport & Style s'installe incognito à la table de restaurants qui buzzent. Cette semaine : A Noste à Paris. Verdict.

S’il y a bien une carte qui n’est pas feng shui, c’est celle-ci. Ça part dans tous les sens : risotto balls au chèvre, piquillos ou nems de canard croustillants sauce thaïe. Malgré une forte tendance à l’éparpillement, la maison regarde essentiellement vers le Sud-Ouest. Comme il est ici question de tapas – rapport à la taille des assiettes –, on en commande plusieurs. Mais comme le serveur n’est qu’un porte-assiette (pas de prise de commande, il faut remplir soi-même une fiche en cochant des cases), il vous dépose tout ça sur une table grande comme un timbre poste et, sans se poser plus de questions, s’en retourne joyeusement poursuivre son activité. Vous restez les deux bras en l’air, la corbeille de pain dans une main et la carafe d’eau dans l’autre, toutes deux ôtées pour laisser place aux assiettes ardoises que le chef a voulu très grandes – ça fait plus chic. Alors qu’a-t-on fait ? On était en terrasse, on a posé la corbeille et la carafe sur le bitume parisien (miam-miam). En bouche, c’était bon, bien fait, un chouïa gras, mais ça va. Alors, bravo chef, mais n’oubliez pas qu’un restaurant, c’est un tout.

Le midi ou le soir ? C’est kif-kif. A Noste, 6 bis rue du 4 Septembre, 75002 Paris, 01 47 03 91 91.  
Entre 20 et 30 €. 
www.a-noste.com 

 

IMAGE LAFC STORY

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.