X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.

Le top 10 des restaurants à tester en 2012

Le 09 février 2012

Toutes les adresses, les tables, les chefs, les tendances, les ronds de serviette à suivre de très, très près en 2012. Merci qui??

Akrame  PARIS

Akrame PARIS


Restaurant Akrame
19 rue Lauriston,
Paris XVIe
réservations au 01 40 67 11 16

Pierre Gagnaire ne tarit pas d’éloge sur Akrame Benallal :
« C’est un talent à l’état brut. Sa cuisine est fine, intelligente, pas prétentieuse : il est à la fois curieux et respectueux du passé ». Cité parmi les futurs grands de demain par le Gault & Millau 2011, ce Tourangeau d’adoption n’en finit pas de faire parler de lui avec une cuisine libre et totalement inspirée. Pas de plat-signature, mais des menus qui changent toutes les semaines, autour de 4 ou 6 plats, avec un seul principe : accepter de lui faire confiance. Un exemple pour se mettre l’eau à la bouche ? Le pigeon à l’eau de rose et patates douces. 

Pollen Street Social  LONDRES

Pollen Street Social LONDRES


Pollen Street Social
À partir de 35 £
8 Pollen Street, Londres
tél. : +44 20 7290 7600
www.pollenstreetsocial.com

 

Attention, sur Pollen Street à Londres, il y a deux adresses qui portent presque le même nom. C’est au Social qu’il faut réserver. Le chef Jason Therton, formé à bonne école chez Gordon Ramsay, a récemment ouvert ce restaurant éponyme. On vient y boire un drink, grignoter des tapas au comptoir ou bien s’attabler en bonne compagnie pour un repas enjoué qui fera définitivement taire les mauvaises langues sur la gastronomie anglaise : ceviche de Saint-Jacques au yuzu, coquillages à l’émulsion de calamar et persil ou encore carré d’agneau de Costwold grillé.

Les Avisés  AVIZE

Les Avisés AVIZE


Les Avisés
À partir de 35 €
59 rue de Cramant, 51190 Avize
tél. : 03 26 57 70 06
www.selosse-lesavises.com

La Côte des Blancs champenoise manquait d’une table sérieuse où déguster les bulles locales. Jusqu’à ce que le couple Selosse – champagne Jacques Selosse – décide de transformer une ancienne maison de champagne en un hôtel-restaurant au charme très actuel. L’architecte Bruno Borrione s’est attelé au décorum tandis que le chef Stéphane Roussillon, ex-second d’Anne-Sophie Pic, s’est installé au piano pour concocter une cuisine propice au dialogue avec le somptueux vin effervescent de la maison.

Geist  COPENHAGUE

Geist COPENHAGUE


Geist
À partir de 500 DKK
Kongens Nytorv 8, Copenhague
tél. : +45 33 13 37 13
www.restaurantgeist.dk

Pour les habitants de la planète food, Copenhague est synonyme de Noma (le meilleur restaurant du monde selon les « experts »). Pourtant, la cité regorge d’adresses qui font saliver, à l’image de ce Geist drivé par le chef Bo Bech dont la précédente adresse, Paustian, faisait jusqu’alors autorité. Pour Geist, le chef danois a confié à l’agence Space – auteur justement de Noma et de Géranium – le soin d’agencer l’espace d’une cuisine ouverte sur un long comptoir, d’un bar et d’une brasserie. Bech propose simplement de choisir quelques produits de base. À lui de décider s’ils deviendront amuse-bouches, entrées ou plats à travers des triumviraux aussi insolites que ce chou-fleur, œuf poché et truffes ou bien ces crevettes, ailes de canard et cacao.

AG Restaurant   STOCKHOLM

AG Restaurant STOCKHOLM


AG Restaurant 
À partir de 450 SKK
Kronobergsgatan 37, Stockholm
tél. : +46 (0)8410 681 00
www.restaurangag.se

Amateur de chair fraîche, ce restaurant est votre adresse. Plus sérieusement, AG – l’endroit tire son nom du symbole chimique de l’argent qui y était autrefois travaillé – s’est très vite taillé une solide réputation de steakhouse de premier choix. D’ailleurs, un peu comme des trophées, les pièces de bœuf sont méticuleusement exposées dans un frigo vitré et visible depuis la salle de restaurant entièrement recouverte de carreaux blancs émaillés. Que les carnophobes se rassurent, la maison propose également de quoi rassasier leurs appétits.

S.T.A.Y et le Sweet Tea  BEYROUTH

S.T.A.Y et le Sweet Tea BEYROUTH


Souks de Solidere, Beyrouth
reservations@staybeirut.com.lb

Après Dubaï, c’est au cœur des souks ultra branchés de la cité libanaise que Yannick Alléno installe sa table gastronomique et sa pâtisserie haute couture. À l’heure du shopping, on s’installe sur la terrasse végétale du Sweet Tea. La nuit venue, on file au S.T.A.Y, en forme de bateau suspendu, histoire de dîner (presque) comme à Paris à la plancha (sole sur l’os au citron vert), à la broche (gigot d’agneau de lait à la fleur de thym), avant de finir par choisir un best-seller dans la bibliothèque pâtissière.

La Grenouillère  La Madelaine-sous-Montreuil

La Grenouillère La Madelaine-sous-Montreuil


La Grenouillère
À partir de 45 €
Rue de La Grenouillère, La Madelaine-sous-Montreuil
tél.: 03 21 06 07 22
www.lagrenouillere.fr

Alexandre Gauthier voulait du changement. Un nouveau souffle pour les murs de sa Grenouillère dont l’image d’auberge de campagne ne cadrait plus vraiment avec sa cuisine audacieuse anti-protocole, à l’image de ce homard badigeonné de beurre à saisir à la main ou de ce foie gras à l’eau de mer. L’architecte Patrick Bouchain a été séduit par la conviction du jeune chef talentueux, soucieux de miser sur une architecture qui mettrait tous les sens en éveil. Pari plus que réussi avec ses deux pagodes contemporaines agrémentées de huttes pour le couchage du même acabit, qui permettent de prolonger le plaisir un peu plus longtemps.

La Mar Cebicheria  NEW YORK

La Mar Cebicheria NEW YORK


La Mar Cebicheria
11 Madison avenue, 
New York
réservations au (212) 612-3388

Gaston Acurio, c’est un peu le Jamie Oliver péruvien. Celui qui a élevé la cuisine andine au rang de grande gastronomie et réussi à convaincre le reste du monde, en organisant à Lima l’un des festivals culinaires les plus courus de la planète (Ferran Adrià s’y est rendu, c’est pour dire). Spécialiste du ceviche, il développe son bistrot « tout poisson » à l’étranger : après São Paulo, Panama, Mexico, San Francisco, il installe son vaisseau futuriste sur Madison, à Manhattan. Un décor ultra design et rien que des oméga 3, c’est the place to be pour les healthy addicts.

Rem Eiland AMSTERDAM

Rem Eiland AMSTERDAM


Rem Eiland
À partir de 28,50 €
Haparandadam 45-2, Amsterdam
tél. : +31 (0)20 688 5501
www.remeiland.com

C’est l’histoire d’une plate-forme off-shore, à la frontière des eaux territoriales néerlandaises, qui abrita une télé pirate entre août et décembre 1964. Puis qui devint, censure oblige, un centre d’observation marine, avant d’être récemment reconverti en... restaurant. La structure a été ramenée dans le port d’Amsterdam d’où elle offre une vue imprenable sur toute la ville, le temps d’un repas dont la composition s’illustre par une tendance à la cuisine ménagère ultra miam : maquereaux marinés et fenouils, gigot d’agneau et endives, tarte au citron.

In de Wulf DRANOUTER

In de Wulf DRANOUTER

In de Wulf
À partir de 48 €.
Dranouter, ?Belgique
tél. : +32 57 44 55 67
www.indewulf.be

Le chef Kobe Desramaults a fait muter l’estaminet familial en un laboratoire culinaire. Comme si le voyageur gastronome avait fait un stop entre les deux tenants actuels de l’innovation culinaire (Espagne et Danemark), guidé par cette envie de plats locavores nourris d’une tentative de lire autrement le terroir : huîtres Grevelingen et choux pointu, canard sauvage et poire saumurée, pain brûlé et maroilles... Desramaults fait partie des grands de demain qui font déjà la cuisine d’aujourd’hui.

lire le magazine

IMAGE LAFC STORY

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.