X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
Kitzbühel, la plus sportive des stations

Kitzbühel, la plus sportive des stations

Le 20 février 2016

Sportif, vous n’avez jamais frayé sur les neiges vierges et profondes de Kitzbühel ni défié la terrifiante piste Streif ? Paradis tyrolien du freeride et zone d’entraînement de l’équipe autrichienne, la station vient encore d’être élue meilleure du monde. C’est à vous.

TOUT SCHUSS          

Vue d’ensemble
La ville-station de Kitzbühel offre un domaine skiable composé de quatre secteurs indépendants les uns des autres : Hahnenkamm-Steinbergkogel-Pengelstein (entre 750 et 1 970 m), Kitzbüheler Horn (750 à 2 000 m), Stuckkogel (900 à 1 580 m) et Pass Thurn (930 à 1 980 m), accessibles par un service d’autobus.

Fiche technique
170 km de pistes, avec des degrés de difficulté équilibrés.
32 km de circuits de ski balisés.
56 hôtels et lodges.
64 remontées mécaniques.
55 pistes sur un domaine de 450 ha.
Moyenne de 155 jours d’enneigement garantis.

Fans de grands espaces
Le forfait commun Kitzbüheler Alpen Skipass relie par bus 630 km de pistes dans la région du Grossraum.

Date clé : 15 mars 1893
Quand le pionnier Franz Reisch accomplit la descente de la Kitzbüheler Horn, qui devient alors la première piste de ski autrichienne. À cette époque, la préparation des pistes n’existait pas. Preuve que le spot autrichien bénéficie d’une neige profonde 100 % naturelle.

Zoom sur la Streif de Kitzbühel
La piste de descente mythique (3 312 m) est considérée comme la plus difficile, la plus rapide et la plus dangereuse du monde. Cette ligne vertigineuse, tracée à travers la montagne Hahnenkamm, accueille chaque début d’année une course qui est entrée au fil des années dans la grande histoire du ski. À voir, le documentaire Streif : One Hell of a ride, sorti en novembre 2015 (iTunes).

INSOLITE       

Alpeniglu, le village en glace
À l’occasion d’une visite à la petite station voisine de SkiWelt Wilder Kaiser-Brixental, plongez dans cette drôle d’expérience qui rassemble hôtel, restaurant, bar, boutique et église tout en glace, sous des igloos décorés de sculptures givrées.
www.walpeniglu.com



CAMPS DE BASE       

Kaiserhof Best Western
Un quatre étoiles très bien placé, confortable et soigné. Les meubles ont été fabriqués en pin cembro, qui possèderait moult effets positifs – sommeil, fréquence cardiaque –, dixit les scientifiques de la société de recherche Joanneum Research. Les matelas quant à eux sont structurés en sept zones de soutien.
www.bestwestern.fr

Hôtel Erika
À cinq minutes à pied du centre-ville, sept des téléphériques. L’édifice Art nouveau de 1897 est tenu par la famille Schorer depuis un siècle. Vous partagerez les lieux avec deux chiens (à promener pour les amateurs), des daims (à nourrir), un chat et deux lapins nains. À partir de 135 euros par personne en demi-pension, incluant petit-déjeuner bio, snacks et tea time, peignoir de bain, chaussures de montagne, sac à dos, etc. Vous serez gâtés.
Taxi-navette gratuit chaque matin jusqu’aux pistes. Forfait à la semaine en demi-pension avec ski pass intéressant.
www.erika-kitz.at/fr

Le bon plan : Strasshofer
Des chalets trois étoiles à louer à deux pas de l’artère piétonne. D’une surface de 50 m2, ils peuvent accueillir de 2 à 4 personnes.
Entre 170 et 310 € la nuit selon les dates.
www.hotel-strasshofer.at

Coup de cœur : Hôtel Schloss Lebenberg
Sur les hauteurs de Kitzbühel, un ancien lodge de chasse de 400 ans transformé en 5 étoiles, à 20 minutes à pied du centre-ville (navette gratuite sur demande). Préférez les 11 anciennes chambres, situées dans la tour, désormais organisées en suites. Piscine de 46 m en rooftop avec vue à 360 °, remplie d’eau revitalisée selon la méthode dite« Grander ». Piano-bar et salle de jeux.
À partir de 123 € la nuit en basse saison.
www.schlosslebenberghotelkitzbuehel.com

NOURRITURE TERRESTRE          
La nouvelle cuisine autrichienne se porte bien. La station affiche la concentration de toques la plus élevée du Tyrol. Avec 70 bonnes adresses en ville et une poignée de spots gourmets côté montagne, c’est une destination de choix pour les foodies. Notre palmarès, de la base au sommet.

Les efficaces
Barrique : pizzas, pâtes artisanales et steaks. www.restaurant-barrique.at
Asia-Markt : en cas d’envie furieuse de wok minute. +43 5356 75461
Centro : pour ses pizzas au feu de bois dans une déco épurée en nuances blanc cassé. www.centro-kitzbuehel.at

Tables d’altitude
Baerenbadalm : à Jochberg, un chalet traditionnel en pierre et bois avec un intérieur chaleureux. Optez pour les raviolis d’épinard au parmesan et beurre noisette et l’un des gâteaux, tous excellents. www.baerenbadalm.at
Hochkitzbühel : une table moderne et cosy avec terrasses au soleil et feu de cheminée. Spécialité ? Le plat traditionnel tyrolien Gröstl und Spätzle, servi dans sa cocotte en fonte.
www.hochkitz.com

Top 6 des tables étoilées
Le Neuwirt : la cuisine d’auteur de Stefan Hofer se découvre à l’hôtel Schwarzer Adler (2 toques). www.restaurant-neuwirt.at
Lois Stern : fusion asiatique (1 toque). www.loisstern.com
Ernst Köstenbaumer : dans l’hôtel Kaiserhof, il interprète la cuisine autrichienne en mode contemporain, avec des ingrédients issus des fermes environnantes (1 toque). www.hotel-kaiserhof.at
Kupferstube : dans le giron de l’hôtel Relais & Châteaux Tennerhof (3 toques).
Wirtshaus : du classique revisité par Jürgen Nentwich (1 toque).
Rosengarten : encore un membre Relais & Châteaux, dans la petite ville de Kirchberg. Aux pianos, le chef Simon Taxacher. www.rosengarten-taxacher.com

APRÈS SKI    
Vous allez aimer la vieille ville qui existe depuis 700 ans. Par ici les cafés autrichiens typiques et leur tandem gâteaux/capuccino.

Kitz By Night
The Londoner : Musique live et DJs en vue, le pub britannique aux prix très doux fait le job depuis trente ans. À vous de faire le vôtre : sachez-le, se déhancher sur les tables fera partie de vos prestations. www.londoner.at
Highways Music Bar : Live, DJs et soirées à thème – salsa, Ibiza, etc – pour cette adresse centrale, à deux pas de l’artère piétonne principale. www.highways.at
Club Take Five : L’adresse noctambule la plus chic des environs. Trois bars élégants, une zone VIP XXL, des DJs résidents et un sacré menu de cocktails. www.club-takefive.com

 

IMAGE LAFC STORY

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.