X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.

7 bars au 7ème ciel

Par Nadia Hamam , le 10 janvier 2013

Dans la galaxie des plus beaux bars du monde, quelques adresses cultes font office de références. Tour de piste de sept hot spots pour heures sombres. Respectez le dress code, SVP.

CIEL DE PARIS

CIEL DE PARIS

PARIS

 

Tour Maine Montparnasse
56e étage 
33 avenue du Maine
Paris XVe

 

www.cieldeparis.com

Esprit. Paris grand écran, à 196 mètres de haut, une distance que l’on atteint en 38 secondes par un ascenseur dédié. L’ambiance cabine spatiale est en phase avec la vue sur la Ville Lumière qui s’offre par les formidables baies vitrées. Google Map ne ferait guère mieux.

Déco. Dans le style années 70 nouvelle vague, le relooking total du restaurant de la Tour Montparnasse porte le sceau de Noé Duchaufour-Lawrence. Au menu : bar-galet poli par la lumière, fauteuils tulipe caramel ambré, matières texturées aux teintes sourdes, courbes futuristes et plafonniers ronds auréolés d’orange. À l’honneur, du champagne, exclusivement.

Cocktail. L’une des dix interprétations du Bellini, mélange subtil de prosecco et de purée de fruits. En V.O. : à la pêche.

TAZMANIA BALLROOM

TAZMANIA BALLROOM

HONG KONG

 

1/F
LKF Tower
33 Wyndham Street
Central
Hong Kong

 

www.tazmaniaballroom.com

Esprit. Fun, glam et cool à tous les étages. Billards, piste de danse, cabine à DJ, sono Funktion One, lounge, terrasse et, accessoirement, un très long bar. Les socialites, urbanites et autres hispters de l’île chinoise adorent.

Déco. Imaginé par le designer anglais Tom Dixon et son Design Research Studio, le lieu surinvestit le style James Bond Gentleman’s Club. Étincelant, donc, avec une cage d’escalier de bronze en guise d’entrée et ses piliers géométriques en simili diamant. 

Cocktail. Funk Me Up. Amaretto, Chamord, Malibu, Midori, vodka et jus de fruits.

BAR 8

BAR 8

PARIS

 

Mandarin oriental
251 rue Saint-Honoré
Paris Ier

 

www.mandarinoriental.com/paris

Esprit. L’univers sensoriel élaboré par l’agence Jouin-Manku mise sur une pièce magistrale au plafond : une pierre gigantesque de neuf tonnes prenant la forme d’un bloc de marbre gris. Bluffant. Ça mérite un petit remontant.

Déco. Autour du tout aussi spectaculaire bar central en marbre, des tables basses illuminées de diodes dialoguent avec les murs en bois incrustés de cristaux Lalique et le sol jonché de paillettes. Le jardin stylisé de camélias et papillons prolonge le plaisir sur une note bucolique. Un clin d’œil au revêtement mural du bar qui, dans des dégradés de vert, évoque le sous-bois après l’averse.

Cocktail. J’aime Paris.
Framboises fraîches, liqueur Saint-Germain, champagne. À savourer avec une street food sophistiquée de Thierry Marx. 

THE NOMAD

THE NOMAD

NEW YORK

 

The NoMad Hotel
1170 Broadway
New York

 

www.thenomadhotel.com

Esprit. Vêtus de noir, de – vrais – barmen officient comme des prêtres à leur rituel païen. Le cadre est classique et grandiose, un peu dark sur les bords. Nous sommes, il est vrai, au cœur de feu le quartier de Satan’s Circus, réputé au XVIIIe siècle pour ses salles de jeux, saloons et autres bordels.

Déco. Un comptoir d’acajou et de cuir courant sur sept mètres. Des éléphants sculptés supportant les étagères de bouteilles. Dans un bâtiment de style Beaux-Arts datant du XIXe siècle et entièrement restauré par Jacques Garcia, tout le magnétisme des bars de Manhattan ancienne génération. La bibliothèque adjacente invite à prolonger la dégustation dans un mood cultureux cosy.

Cocktail. Old Alhambra. Islay scotch, vermouth, sherry, crème de cacao. 

AMERICAN BAR

AMERICAN BAR

SÉVILLE

 

Calle San Fernando, 2
Séville

 

www.starwoodhotels.com

Esprit. Dans les ruelles de Séville, on répète à l’envi qu’Hemingway l’a élu en son temps meilleur bar du monde. On le croit sans peine. D’autant que  l’Alfonso XIII qui l’abrite vient d’être rénové en grande pompe dans un savant mélange de styles andalou, castillan et mauresque.

Déco. Plafond de bois sculpté. Miroirs biseautés. Suspensions de chrome sur mesure. L’adresse mythique a été recréée à l’identique de sa splendeur Art Déco originelle, en bleu et or.

Cocktail. Sans surprise : l’Alfonso XIII. Un mix puissant et singulier de brandy espagnol, Dubonnet et champagne Moët & Chandon.

BEAUFORT BAR

BEAUFORT BAR

LONDRES

 

Savoy Hotel
1-92 Strand
Londres

 

www.thesavoy.com

Esprit. Sombre beauté du luxe, insouciance des instants suspendus et tout le glamour du Esprit. Sombre beauté du luxe, insouciance des instants suspendus et tout le glamour du cabaret : le bar est sis en lieu et place de l’ancienne scène du Savoy. Celle où George Gershwin joua pour la première fois Rhapsody in Blue. On rêve de fausses ladies et de vraies audaces sur les notes d’un pianiste de jazz freestyle. Décadent à souhait.

Déco. Banquettes dodues tendues de matières précieuses. Niches travaillées à la feuille d’or. Dans un bâti edwardien revampé par Pierre-Yves Rochon, le mordoré flamboyant domine un ensemble Art Déco aux finitions noires dramatiques.

Cocktail. The Impressionist. Champagne infusé de fruits frais, servi dans une timbale avec rose rouge et quelques irréelles hosties de glace blanche.

COBURG BAR

COBURG BAR

LONDRES

 

The Connaught Hotel
Carlos Place
Mayfair
Londres

 

www.the-connaught.co.uk

Esprit. Indissociable de son brillantissime Drink Master Mark Jenner. Ici, boire est une aventure. Une plongée dans une élégante jungle d’arômes complexes. Les breuvages sont puisés parmi les plus rares productions mondiales. Certains shots affichent les 1 500 livres. Et les snacks sortent tout droit des cuisines adjacentes du restaurant d’Hélène Darroze. De quoi égrener jusqu’au bout de la nuit les histoires off de quelques personnages au pedigree british chic.

Déco. Le luxe à l’anglaise revu et corrigé dans le plus pur (french) style d’India Mahdavi. Cuir et velours en majesté. Fauteuils aux nuances prune et chocolat. Moquette graphique et cheminées. Où partir relève de l’arrachement.

Cocktail. Apple Martini. Élaboré à partir de la liqueur de pomme et de poire faite maison, avec une pointe de cannelle.  

lire le magazine

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.