X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
Ultimate Kitesurfing

Ultimate Kitesurfing

Par Claire Byache , le 14 août 2013

Si le kitesurf n’est plus le petit nouveau de la sphère glisse, il aime toujours flirter avec le subversif. Freestyle, vagues, freeride : petit guide des cinq spots incontournables de la planète, ce qu’on y fait, où l’on y dort, qui l’on y croise.

MAUI

What ? La Mecque. La navigation obéit à des règles strictes : d’abord, priorité aux pêcheurs, puis, en fin de matinée seulement, feu vert aux riders. À l’heure des pancakes et du latte, on peut croiser dans les cafés de Paia – centre névralgique du North Shore – les monstres sacrés de la vague et de l’écume : Robbie Naish, Robert Teriitehau ou Laird Hamilton. Encore ?

Wow ! C’est là, ou presque, que tout a commencé. À Kitebeach, il y a quinze ans, les kitesurfeurs tout juste pros s’entraînaient déjà. Cet été, comme à l’époque, on gare son pick-up sous les branches, on s’installe à l’arrière en croquant un bagel et on mate les figures de freestyle démentes que les jeunes loups enchaînent près des rochers.

Zzzz. L’idéal est de louer un cottage les pieds dans l’eau un peu plus haut sur la côte, du côté de Spreckelsville. Ceux proposés par l’agence Maui Connections sont parfaits. www.mauiconnections.com

 

LEUCATE

What ? Une des capitales européennes du kitesurf. Chaque année fin avril, les meilleurs compétiteurs du monde se retrouvent sur ce spot voisin de Perpignan pour participer au célèbre Mondial du Vent. Durant la semaine de l’événement, les records de vitesse tombent, les nuits s’embrasent, les prouesses freestyle assurent le show.

Wow ! À Leucate, on peut quasiment toucher les stars pionnières et les étoiles montantes du milieu. Mais aussi tester les nouvelles gammes de matériel et échanger avec les fabricants. Les jours où le vent boude, on flâne sur la promenade ou on s’attable en terrasse : on trouvera à coup sûr un people à instagrammer.

Zzzz. Plus calme que la côte, le cœur du village est stratégique. Alors, on s’y offre une chambre d’hôtes. Par exemple, celle de Nicolas Galtier, baptisée La Galerie. www.nicolas-galtier.com

 

DAKHLA

What ? La nouvelle Essaouira. Pas si new que ça, diront les pionniers de la glisse, mais il faut être initié pour avoir entendu parler de cet éden de sable et de sel niché aux portes de la Mauritanie. Les kitesurfeurs aiment donc Dakhla parce que c’est une lagune. Sublime. Balayée par les vents. Encore sauvage. D’un bleu indécent.

Wow ! On s’y entraîne « sur le plat ». Comprendre : on y tente les figures de freestyle les plus extrêmes. Autres options ? S’essayer au freeride, tester la longue distance ou s’initier aux runs de vitesse. À moins de préférer admirer les exploits des pros de la coupe du monde PKRA lors de leur passage sur le spot, au début du printemps.

Zzzz. Les tout nouveaux bungalows d’Océan Vagabond ont tout pour plaire. Terrasses à l’abri du vent, poisson grillé sur commande, accès internet... www.oceanvagabond.com

 

Île Maurice

What ? Un paradis. Pour des raisons évidentes d’azur et de blanc, de jaune, de vert scintillant. Mais pas seulement. L’île est à la portée des kitesurfeurs de tous niveaux. Les débutants s’initient dans un lagon au pied du Morne, où ils ont pied longtemps. Les insiders apprécient les possibilités infinies de downwinds (longues descentes au vent, juste pour le plaisir) et les swells qui leur permettent d’apprendre à surfer. Les meilleurs, eux, convoitent une merveille de vague baptisée One Eye.

Wow ! Maurice, à la façon d’une sirène, séduit les pros et, une fois capturés, les retient à tout jamais dans ses filets. Quand on y a goûté, impossible de ne pas retourner y naviguer. Pour preuve, voir les vidéos tournées sur la fameuse One Eye (par exemple, via www.makemydayepisodes.com). Côté grand public, rendez-vous au Kiteival, un festival programmé cette année du 18 au 24 août, destiné à faire découvrir les spots et les lagons de l’île (www.kiteivalmauritius.com).

Zzzz. Les trois adresses mauriciennes de la collection d’hôtels Lux sont à se damner : au Morne, Belle Mare ou Grand Gaube.

www.luxresorts.com

TARIFA

What ? Un spot mythique qui a vu plusieurs générations de compétiteurs défiler, des dizaines de campagnes de test matériel se dérouler, et même, des fêtes de légende dévergonder les sponsors les plus guindés. À la fin des années 90, lorsque le kitesurf prend son envol, Tarifa est déjà la Mecque européenne de la discipline. Avec les années, l’immense plage a vu chacun de ses centimètres carrés occupés par des ailes et planches venues du monde entier.

Wow ! Jaime Herraiz, pionnier du sport et rider très respecté, est ici chez lui. On le rencontre du côté de sa boutique, Wet, ou bien les pieds dans l’eau, en plein boulot.

Zzzz. Judicieuse idée que celle de louer un appart ou une villa à quelques pas de la plage via le site www.housetrip.com. Plus chic, réserver une chambre au Hurricane (www.hotelhurricane.com), le 4 étoiles théâtre de bien des péripéties des premiers jours du kite.

 

lire le magazine

IMAGE LAFC STORY

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.