X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
Virée à Barcelone

Virée à Barcelone

Par Nadia Hamam , le 27 août 2013

Bars à bières, à chocolat, champagne, whisky, cocktails et tapas... À Barcelone, le comptoir est plus qu’un art de vivre. Notre sélection d’adresses tout à fait recommandables, jusqu’au bout de la nuit.

11 h : Chocolate con churros
En Espagne, il y a deux moyens de prouver qu’on est un homme : la corrida, ou le rituel du chocolat à la tasse. Dix fois plus épais qu’en France, il est noyé de crème chantilly et servi avec des churros, des beignets frits bien sucrés pour faire trempette. Une tuerie toute indiquée avant la partie de volley sur la plage. Ou pour tenir le marathon alcoolisé qu’on vous a concocté.
Valor, calle Tapineria 10 (derrière la cathédrale)

13 h : Tasting de bulles à La Vinya del Senyor
En rayon, des centaines de marques de cava, le champagne local. La liste est constamment renouvelée histoire de découvrir le meilleur des cuvées régionales. Nos préférées : Priorat, Ribera del Duero, Cigales, et la réserve Luis de Vernier. À goûter en picorant des tranches de coca (pizza catalane) ou du pain trempé d’huile d’olive et de cristaux de sel.
Plaça Santa Maria 5,

www.lavinyadelsenyor.com

13 h 30 : Sieste au Room Mate Pau
ADN 100 % Barça pour le tout dernier hôtel design de la capitale catalane, à deux pas des très festives Ramblas. On aime le design mi-conceptuel, mi-émotionnel signé par l’architecte italienne Teresa Sapey, les clins d’œil esthético-humoristiques en pagaille et le toit-terrasse habillé de blanc, pour saisir tous les paradoxes de la ville en un regard.
www.room-matehotels.com

17 h : Tour de chauffe au Banker’s Bar
Installé dans une ancienne banque, le Mandarin Oriental joue le total look golden boy, revu et corrigé par l’architecte Patricia Urquiola. Idéal pour se la jouer, le « bar financier » et son plafond mettant en scène de vrais coffres-forts. À savourer devant un Banker’s Martini, le drink signature. Pour les gin addicts, chaque mercredi, une session Gin & Live.
www.mandarinoriental.com/barcelona

19 h : Dîner avant la foule au Pakta
Après la cantine à tapas moléculaire Tickets et le bar à mixologie moléculaire 41 °, Ferran Adrià et son frère Albert reviennent faire du bruit sur la planète gastro. Cette fois, le tandem sacrifie à la mode de la cuisine hybride dite « nikkei ». Née au pied de la cordillère des Andes, elle fusionne culture péruvienne et celle des émigrés japonais arrivés à Lima au début du XXe siècle. Dans une déco animée de métiers à tisser colorés, des ceviches et des makis de poisson cuisinés à la sauce Adrià, et une sélection de sakés triés sur le volet. Le génie et l’imagination sont toujours au rendez-vous, la liste d’attente aussi. www.pakta.es

22h : Live session au Jamboree
Tous les soirs, dans une cave à la sonorisation exceptionnelle, jazz, latin ou blues par des groupes espagnols. À l’étage, une scène accueille des performances de flamenco. Une entrée, deux shows.
www.masimas.com/jamboree

 

lire le magazine

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.