X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
Bettie Page

Bettie Page

Par Jérôme Lechevalier , le 12 novembre 2012

Bettie Page, la pin-up à la beauté sauvage, pose ici avec pour unique accessoire : un petit léopard en peluche, des mules et un regard de tigresse. Grrr !

 

Des rideaux tirés sur le soleil de Floride, un lit matrimonial, un petit léopard en peluche et Bettie Page nue, une paire de mules aux pieds pour unique accessoire. Même si le cliché est en noir et blanc, on devine aisément le rouge de ses ongles parfaitement vernis et le bleu de ses yeux clairs. Cette photo a été prise à Miami Beach en 1954 par Bunny Yeager, ancien mannequin devenue photographe. « Quand j’ai rencontré Bettie, je ne connaissais rien au bondage, j’ignorais même qui était Irving Klaw (le photographe réalisateur fétichiste qui fit de Bettie sa muse – ndlr). Je pensais que j’allais photographier un mannequin new-yorkais sophistiqué, mais Bettie est du Tennessee et parle avec un accent du Sud prononcé. C’est pour cela qu’elle n’a jamais été prise au sérieux en tant que comédienne. Je l’ai sortie de l’ombre. » La consécration pour les deux femmes arrive l’année suivante, quand la pin-up occupe la fameuse page centrale de Playboy. Exclusivement vêtue d’un bonnet de Père Noël, elle adresse un clin d’œil au lecteur que chacun est alors libre d’interpréter comme il le souhaite. Deux clichés parmi d’autres que l’on retrouve dans le livre de Petra Mason, Bunny Yeager’s Darkroom, Pin-up photography’s golden era (éditions Rizzoli). Pour les passionnés de photo d’art, évidemment.

 

 

IMAGE LAFC STORY

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.