Girls
Susana  Traça
Photo Amedeo Turello / Texte Jean-Denis Walter

Susana Traça

Le 13 février 2012

Susana Traça possède une grâce et une élégance naturelle hors du commun

À l’origine, Susana Traça, mannequin portugais de son état, avait été « castée » pour un sujet mode commandé par Gianfranco Ferré. Le shooting réalisé aux îles du Cap-Vert ayant été bouclé plus vite que prévu, il restait encore quelques jours avant le retour. Amedeo Turello, le photographe, lui propose alors une série de nus. Pour lui comme pour elle, c’est une première. En confiance, elle accepte et s’en remet à lui. Les yeux (presque) fermés. Depuis toujours, Amedeo a en horreur les photos de nus trop accessoirisées, trop crues, trop agressivement sexuelles. Il veut rester dans le respect et montrer la pureté de cette créature de Dieu. Ni maquillée, ni coiffée, elle pose en lumière et décors naturels. « Malgré un corps aux proportions fantastiques », explique le photographe, « Susana ne fait pas une immense carrière car elle est un peu petite, guère plus d’1,70 m. » Et, dans un souffle d’admiration et de peine, il ajoute : « C’est dommage parce qu’elle a une grâce et une élégance naturelle hors du commun. » Un avis que nous partageons.

 

Sites du groupe Amaury