X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
L'enceinte surpuissante
Phantom de Devialet

L'enceinte surpuissante

Par Benoît Carretier , le 05 janvier 2015

Dépassé le stade de la simple enceinte sans-fil. Avec la surpuissante Phantom de Devialet, plus besoin d’autre chose pour faire trembler les murs. Le tout avec une qualité sonore inégalée.

Nom : Phantom

Marque : Devialet

Le pitch ? Enceinte sans-fil wi-fi qui reçoit et traite la musique émise par les smartphones, tablettes et ordinateurs avec un son dense et puissant, garanti sans souffle ni distorsion. Seule, Phantom remplace toutes les enceintes existantes avec une puissance maximale de 105 dB, soit le volume sonore maximum d’une salle de concert.

Premier regard : Intriguant. Avec ses faux airs de réacteur d’avion ou de casque de Stormtrooper directement issu de Star Wars, le look de Phantom ne laisse personne indifférent.

Prise en main : Plutôt aisée avec l’application dédiée Spark, qui permet de piloter – et même de partager à plusieurs – Phantom.

Et chez moi ? Difficile de l’oublier ! 12 litres, 11 kilos... autant prévoir une étagère solide et une pièce suffisamment grande pour profiter pleinement des possibilités de la bête.

Design : Bluffant malgré son côté massif, qu’on oublie au fur et à mesure qu’on admire ses courbes futuristes. Une préférence pour le Phantom classique et son corps blanc laqué. Mais quand le son jaillit et que Phantom se met à vibrer, le charme agit.

Technique : 77 brevets, des technologies de pointe, des mises à jour logicielles constantes pour une amélioration continue du système audio et trois années de recherche intensive... Un travail d’ingénierie tellement impressionnant qu’il faut avoir fait de longues études pour comprendre dans les moindres détails.

Les plus : La possibilité de combiner plusieurs Phantom avec le boîtier optionnel Dialog. Avec deux enceintes, on obtient la plus belle des stéréos. Avec plusieurs, un son multicanal parfait pour un home cinéma de rêve ou une musique différente par enceinte.

Les moins : Revers de la médaille, la puissance et la qualité sonore ne s’épanouiront que dans une pièce aux dimensions respectables. Lancer Phantom dans un studio est comme conduire une F1 aux heures de pointe en ville. Frustrant.

Le truc qui tue : 100 % made in France, il y a sous le capot de Phantom l’équivalent de 100 000 euros de technologies. Jamais l’audiophilie de luxe n’aura été aussi abordable.

Où l’acheter et à quel prix ? À partir du 15 janvier dans la boutique Devialet, en février chez colette et chez Harrods, et dès aujourd’hui sur le site de Devialet. 1 690 € le Phantom, 1 990 € le Silver Phantom.

www.fr.devialet.com

 

IMAGE LAFC STORY

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.