X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
Play:1 Blue Note, la vie en bleu

Play:1 Blue Note, la vie en bleu

Par Benoît Carretier , le 23 avril 2015

Leader du marché des enceintes audio multiroom, le Californien Sonos rompt avec ses tristes codes blanc et noir pour une édition limitée toute de bleu vêtue. Désormais, la Play:1 est belle.

Nom : Play:1 Blue Note.

Marque : Sonos.

Le pitch ? Créé en 2012 à Santa Barbara, Sonos est devenu en une décennie le leader du marché des systèmes audio multiroom grand public. Parti le premier sur cette gamme de produits qui permet, grâce au wi-fi, d’écouter la même source sonore sur plusieurs enceintes situées dans différentes pièces, le Californien est aujourd’hui rattrapé par des poids lourds du secteur comme Bose, Harman Kardon ou Sony, mais tient son rang. Associé au label de jazz Blue Note, qui fête cette année ses 75 ans, Sonos arrive avec une jolie édition limitée de la plus compacte de ses enceintes, la Play:1.

Premier regard. Avec sa structure métallique de dégradé de bleus (du bleu marine au bleu ciel) incarnant toutes les nuances de l’improvisation jazz, la Play:1 Blue Note séduit et intrigue. Fini la rigueur habituelle de la marque, auparavant très attachée aux seuls blanc et noir.

Prise en main. La Play:1 est trop lourde (presque 2 kilos) pour être transportée. Une fois posée sur un meuble, elle y reste. Au niveau de l’installation, il suffit de suivre le simplissime mode d’emploi, et en moins de 10 minutes, le système fonctionne. Nouveauté appréciable, il n’est plus besoin de connecter la Play:1 à votre box internet. Un branchement électrique suffit pour la faire fonctionner.

Et chez moi ? Parfaite pour un petit salon, la Play:1 permet d’écouter l’intégralité des pistes audio de l’ordinateur ou du smartphone en toute simplicité. Pour plus de puissance, mieux vaut posséder deux enceintes afin de créer une vraie stéréo. Car oui, la Play:1 est une enceinte mono.

Design. Compact, tout simplement compact. Et une sobriété qui permet une intégration facile dans tous les intérieurs. Reste maintenant à mettre en valeur ses 50 nuances de bleu.

Technique. Deux amplificateurs numériques de classe D, un tweeter et un mid-woofer pour l’enceinte même, et la prise en charge d’une liste de formats audio conséquente, du MP3 à la qualité CD : WMA, AAC, AAC+, Ogg Vorbis, Audible, Apple Lossless, FLAC, WAV, AIFF...

Les plus. Le rapport qualité-prix. À 250 euros, la Play:1 Blue Note constitue un investissement plus que raisonnable.

Les moins. Toujours pas d’entrée jack pour brancher en direct une source analogique comme un téléphone, une platine CD ou une télévision. L’absence (pour l’instant ?) de hi-res audio, le nouveau dada des audiophiles.

Le truc qui tue ? Les nouvelles playlists 100 % Blue Note exclusives, sans oublier la multitude de services disponibles : Deezer, Rio, Qobuz, des centaines de webradios françaises ou américaines...

Où l’acheter et à quel prix ? 250 € dans les boutiques hi-fi ou en direct sur le site de Sonos : http://www.sonos.com/bluenote

 

lire le magazine

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.