X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
Huawei Watch : un petit bijou de technologie

Huawei Watch : un petit bijou de technologie

Par Lou van Noort , le 16 février 2016

S’il fallait définir l’utilité de ce nouveau gadget de chez Huawei, on le présenterait comme un complément de smartphone. C’est exactement son rôle, mais il est non négligeable. Il permet de retrouver le luxe d’avoir les deux mains libres. Bilan après essai longue durée de cette montre connectée mais élégante.

Nom : Huawei Watch

Marque : Huawei

Le pitch ? « Intemporelle - Intelligente ». Le nom de ce nouveau gadget Huawei est purement est simplement « Huawei Watch », puisque c’est la première montre créée par la marque chinoise, initialement experte en infrastructures réseaux, puis en mobiles depuis 2010. L’entrée sur le marché est réussie : la Huawei Watch étant considérée comme une concurrente sérieuse de l’Apple Watch, la Gear S2 de Samsung et la Moto 360 de Motorola.

Premier regard. La Huawei Watch est un bel objet. Une montre connectée qui parvient à afficher une élégance rarement atteinte par ce type de gadget. Avec un cadran de 42 mm de diamètre et 11.3 mm d’épaisseur, la technologie passe quasiment inaperçue. Huawei relève alors un défi de taille qui fait généralement fuire la majorité des consommateurs. 

Prise en main. L’écran AMO LED de 1,4 pouces est très réactif et a une définition très agréable. L’attache du bracelet en acier est facile à utiliser. La mise en route est simplissime. 

Et sur moi ? Avec son écran cristal saphir la montre est technologique mais pas fragile. Après avoir passé deux mois autour d’un poignet maladroit, pas une seule rayure constatée.

Design. Il reste fidèle à l’horlogerie classique. Le cadran en acier inoxydable est efficacement sobre et le bracelet en acier tressé façon mailles milanaises est très élégant, aussi bien au poignet d'un homme qu'à celui d'une femme.  

Technique. Connectée au smartphone sous androidwear, la montre entre alors dans la valse des notifications des différentes applications que l’on aura choisi d’activer. Messages textes, appels, rappels sportifs, actualité, agenda. Elle devient un nouvel écran sur lequel recevoir les différentes alertes qui rythment la journée. Un de plus, certes, mais un de moins à la fois. On peut alors laisser son smartphone dans une poche ou un sac, le sortir uniquement en cas de besoin et retrouver enfin l’utilité de nos deux mains libres. La Huawei Watch possède également toutes les fonctionnalités « santé » de ses concurrentes en encourageant chaque jour son propriétaire à atteindre un certain niveau d’exercice physique. Google Now propose davantage de fonctionnalités à activer par commande vocale.

Le plus. L’esthétisme.

Le moins. L’autonomie. En plus d’un panier moyen d’appareils électroniques déjà conséquent : le smartphone - voire les smartphones -, l’ordinateur portable et la tablette, le souci de recharger quotidiennement la montre - en utilisation normale, l’autonomie de la montre est d’environ d’une journée et demie - est un peu lourd.

Le truc qui tue. La multitude de cadrans numériques disponibles et interchangeables. Aucun risque de se lasser. En un double clic au milieu du cadran, il est possible de scroller une quarantaine de cadrans très différents afin de trouver celui qui va avec la tenue ou l’humeur du jour.

À quel prix ? À partir de 399 €

www.huaweidevice.fr

 

IMAGE LAFC STORY

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.