High-Tech
Fitness on line

Fitness on line

Par Christophe Séfrin, le 24 avril 2013

Les objets connectés à nos ordinateurs et smartphones prennent soin de nous comme de vrais coachs. Une raison de plus pour rester en pleine forme.

Ils contrôlent déjà tout : notre poids, notre fréquence cardiaque, la distance que nous parcourons quotidiennement. Bientôt, ils scruteront aussi notre taux de glucose dans le sang, la vitesse à laquelle nous mastiquons nos aliments et même le niveau de notre bonheur. Via des applications dédiées, ces précieuses informations s’affichent sur l’écran de nos ordinateurs, smartphones ou tablettes. En cas de problème, une alerte peut parfois être adressée à notre médecin traitant. De quoi rester constamment en super forme. Grâce au wifi et au bluetooth, on peut ainsi prendre en main sa santé, se stimuler pour perdre quelques kilos, amplifier ses efforts pour entretenir sa condition physique. C’est pratique, mais aussi ludique.

Des bracelets comme le Nike Fuelband ou le Fitbit Flex sont ainsi équipés de LED qui s’illuminent à mesure que les objectifs d’efforts quotidiens sont atteints, quand la V2 du bracelet Up de Jawbone (en photo) allie haute technologie et design. Autre podomètre intelligent, le Fitbit Ultra adresse des mails à son utilisateur pour faire le bilan de son activité hebdomadaire ou, plus simplement, lui signaler qu’il a franchi un cap dans ses objectifs de distances parcourues dans la journée. Bientôt en vente, la balance Smart Body Analyzer de la marque française Withings enverra même des messages d’encouragement à ses utilisateurs, en mode « Yes we can ». Quant à la future fourchette Hapifork de la start-up française Hapilabs (99 €, en vente au deuxième trimestre 2013), elle vibrera lorsque l’on mangera trop vite tout en enregistrant l’historique de nos repas... évidemment consultable sur écran. Perdre du poids en mangeant plus lentement, une idée connectée qui va faire du chemin.

 

En attendant l’iWatch d’Apple ?

Très attendue des geeks, la montre Pebble (disponible avant l’été) ne se contentera pas de donner l’heure. Customisable grâce à des applications de sport et de fitness, connectée aux smartphones iOS ou Android, elle pourra suivre nos activités physiques – rivée à notre poignet ou au guidon de notre VTT – tout en nous permettant de contrôler la musique de notre smartphone durant une séance de running et de lire les SMS reçus. Un concept proche de la fameuse montre iWatch sur laquelle cent personnes plancheraient dans le plus grand secret chez Apple. Mais gare aux excès du contrôle à tout prix ! Au salon de l’électronique CES de Las Vegas en janvier dernier, une start-up de San Francisco présentait Lapka, un capteur connecté capable de nous alerter en cas de présence de nitrates dans nos aliments ou de radiations dans l’air. Flippant.