X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
Omega chronomètre Sotchi

Omega chronomètre Sotchi

Par Bérénice Marmonier , le 05 février 2014

Pour la 26e fois de l’histoire, Omega est le chronométreur officiel des Jeux Olympiques. À Sotchi, la maison horlogère inaugure un nouveau dispositif high-tech de chronométrage pour les épreuves de bobsleigh. Explications.

Omega à Sotchi, ce sera plus de 650 000 temps enregistrés, 230 tonnes de matériel de chronométrage, 260 techniciens, 90 panneaux de compétition et 78 km de câbles en cuivre et en fibre optique. De l’excellence à tout niveau. La maison horlogère suisse est le chronométreur officiel des Jeux pour la 26e fois depuis 1932. Au JO d’hiver de Sotchi, Omega inaugure une nouvelle technologie spécifique aux épreuves de bobsleigh. L’idée ? Un capteur enregistre la vitesse du bob sur l’ensemble du parcours, un deuxième mesure la vitesse de rotation du bob dans les virages. Et un dernier capteur appelé « accélération 3D » évalue les forces qui s’exercent sur le pilote. Un dispositif pointu, testé depuis octobre 2011, notamment lors du championnat de bob monoplace Omega Monobob Series.
Le compte à rebours orchestré par les horloges géantes Omega, dispersées dans toute la Russie, va prendre fin dans quelques jours et ainsi lancer les XXIIe Jeux Olympiques d’hiver. Pour toujours plus de records battus ?

 

lire le magazine

IMAGE LAFC STORY

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.