X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
La Berluti du foot
La Magista de Nike

La Berluti du foot

Par Paul Miquel , le 15 juin 2014

High-tech, la nouvelle chaussure de foot signée Nike s’inspire du design contemporain. Et pour jouer au ballon ? Rien à redire, la Magista remplit le contrat.

D’abord, il y a cette forme étonnante qui recouvre la cheville, comme si la chaussure se transformait en une chaussette taille basse. Dans le langage Nike, ce chausson censé offrir un maintien solide et une grande sensibilisation aux échanges entre le sol, le corps et le ballon s’appelle un « col Dynamic Fit ». Il y a ensuite cette texture alvéolée sur l’ensemble du soulier qui ne ressemble à rien d’autre. Cette peau jaune est en réalité une empeigne Flyknit entièrement conçue en polyester ultra léger dont le tissage varie en densité – plus ouvert dans les zones nécessitant souplesse et ventilation, plus resserré là où le maintien s’avère nécessaire.

SOULIER D’OR
L’ensemble est recouvert d’un film imperméable de moins de 1 mm d’épaisseur. Sous la semelle, enfin : une plaque de nylon et des crampons coniques pour maximiser les tractions à 360 °. Voilà pour le jargon technique. Car la Magista est aussi une affaire d’hommes. Chez Nike, c’est Denis Dekovic qui a piloté le projet de A à Z depuis la fin de la Coupe du monde 2010 en interrogeant des dizaines de pros qui l’ont testée lors de toutes les phases de sa conception."Ils voulaient une chaussure confortable qui s'oublie, avec des sensations proches des pieds nus", explique le directeur du design dans le foot chez Nike. « L’idée était que les joueurs sentent le ballon au pied comme jamais, en oubliant justement qu’ils l’ont entre les pieds. C’est une chaussure qui va révéler la vraie valeur des footballeurs. » Pas de simulations 3D ni d’études trigonométriques, ce soulier est aussi futuriste dans son look qu’empirique dans sa réalisation. « Pendant longtemps, les chaussures de foot ont été dessinées en ne pensant qu’à la zone des pieds », ajoute Denis Dekovic. « La Magista va plus loin, elle a été pensée en misant sur la globalité du corps et ses interactions. » Presque une botte des Sept Lieues.

On l’a testée...
C’était à Paris, au printemps. Rendez-vous pour un match quasi officiel entre une poignée de chanceux triés sur le volet. Au programme : tester cette fameuse chaussure de foot révolutionnaire dont Iniesta, Thiago Silva, David Luiz ou encore Mario Götze ne tarissent d’éloges. Première sensation lors du chaussage. Elle enveloppe le pied comme une chaussette, la cheville est tenue mais pas coincée. Agréable. Deuxième avis lors du premier tir : la sensation d’être pieds nus n’est pas feinte. La Magista est tellement légère qu’on l’oublierait presque. Traction impeccable. Toucher de balle hallucinant, sauf sur terrain humide où l’on sent qu’elle est un peu fragile. On se demande d’ailleurs si elle résisterait aux champs boueux qui peuplent la réalité des footballeurs du dimanche. Et puis, on se raisonne : à 275 euros, ce soulier-là ne se traîne pas dans la boue...

 

 

lire le magazine

IMAGE LAFC STORY

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.