X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
Londres rhabille les hommes

Londres rhabille les hommes

Par Eloïse Vincent , le 19 juin 2014

La capitale anglaise a lancé le coup d’envoi des défilés et collections homme printemps-été 2015. Revue de styles.

Traditionnellement, Londres est l’épicentre du look pas comme les autres, qu’on le catalogue déjanté ou ultra aristo. Logique, des dandies aux punks en passant par les mods ou les casuals, la plupart des grands courants de mode masculine y sont nés. Sans parler, si l’on fouille plus précisément dans les dressings de, pêle-mêle, la minijupe (ex-aequo avec Courrèges en France), des Dr Martens, des Creepers, du blouson Harrington et, alentours, du trench-coat, du pull en shetland, de la veste en tweed, du duffle-coat, de la Chelsea boot, etc. Ajoutez à cela la rigueur au cordeau du tailoring made in Savile Row ou du nœud Windsor chahutés des rayures multicolores de Paul Smith, des fameux classic with a twist de Jeremy Hackett. Injectez encore les délires rafraîchissants de créateurs passés du rang de trublions à celui de génies de la mode – Vivienne Westwood pour l’ancienne génération, Alexander McQueen ou John Galliano pour les années 90-2000, Christopher Kane ou Christopher Bailey pour les connected people, également perfusés à Topman, la ligne masculine de Topshop. Voilà, la substantifique moelle de la mode british est un peu tout cela, et plus encore. Un mix d’audace stylistique délurée et de business pris très au sérieux (on ne compte en effet plus les designers honorés par Sa Gracieuse Majesté). Le dernier cru, millésimé printemps-été 2015, vient de défiler. Résumé en images.

 

IMAGE LAFC STORY

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.