X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
De Londres à Tokyo
Superdry

De Londres à Tokyo

Par Cindy Sanchez , le 26 juin 2014

À l’occasion de la Fashion Week londonienne, Superdry a dévoilé sa collection de l’été 2015. La marque, qu’on croirait trop petite pour jouer dans la cour des grands, a su mériter sa place. Success-story d’une griffe sportswear pas comme les autres.

C’est à l’occasion de la London Collection : Men – entendez Fashion Week anglaise – que Superdry a ouvert le bal des défilés londoniens mi-juin. Pour la troisième fois, la marque british s’immisce parmi les ténors de la saison (Burberry et Alexander McQueen pour ne citer qu’eux). C’est donc à domicile que la collection printemps-été 2015 s’est dévoilée. L’effervescence du show orchestré par des DJs laissait présager de l’ampleur du succès de la marque sur ses terres.

Au commencement ? Deux amis, Julian Dunkerton (PDG) et James Holder (directeur artistique), partis il y a dix ans d’une ligne de cinq T-shirts rapidement devenus cultes – portés par Sir Beckham, excusez du peu – et aujourd’hui aux manettes de collections regroupant des milliers de pièces. Inspirée d’un voyage au Japon, l’aventure Superdry se veut unique en son genre. Une success-story indéniable pour une marque au profil discret devenue référence internationale (avec une distribution dans plus de 400 boutiques en propre dans une centaine de pays). Le secret est simple, disent ses concepteurs : une identité forte. « Un melting-pot d’inspirations allant du vintage à l’Amérique, un univers graphique à la japonaise et une coupe façon Savile Row », précise James Holder. « À chaque collection, nous poussons la marque un peu plus loin. Nous avons l’obsession du produit et un véritable travail de recherche de matières : un coton toujours plus fin, plus doux au toucher, des denim et des cuirs toujours plus qualitatifs », poursuit-il.

Mais les influences des deux amis ne s’arrêtent pas là. « Le sport, notamment, est une source d’inspiration inépuisable », assure Julian. « Il instaure une véritable dynamique au sein du groupe, nous permet de faire le vide et d’aller plus loin, même si ce n’est que de la pêche (dont il est féru – ndlr) ! Les vertus sont thérapeutiques. » La marque sort cet hiver une nouvelle ligne dédiée au ski et s’inspire pour les créations de l’été prochain de l’univers du surf. Des boardshorts graphiques à la touche vintage aux sweats à capuche emblématiques floqués de nouveaux prints, l’univers est large. Un savant mélange d’influences agrémenté de la british touch qui réside dans le souci du détail. Ou comment perpétuer le succès de saison en saison. Suite au prochain épisode.
 

 

lire le magazine

IMAGE LAFC STORY

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.