X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
Camille Lacourt

Camille Lacourt

Par Tatiana Golovin , le 11 juillet 2012

Experte des courts de tennis, Tatiana Golovin prend chaque mois une personnalité dans ses filets. Ce mois-ci, Camille Lacourt s'est laissé harponner sans trop de résistance avant de partir aux JO.

Il est arrivé à l’heure, calme, détendu, et s’est installé simplement. Un physique plutôt fin, loin de l’image du champion hyper musclé que j’imaginais.

Est-ce que toutes les questions sur votre physique vous dérangent?
Camille Lacourt : La beauté, ça me fait un peu rigoler. Plus on a de résultats, plus on est beau. Je serais sans doute beaucoup moins sexy si je perdais.

Quel est votre principal défaut?
L’impatience.

En musique, quel est votre morceau favori du moment?
J’ai très envie d’écouter La Marseillaise.

Comment vous êtes-vous réveillé ce matin?
À côté de ma chérie.

Quand avez-vous pleuré pour la dernière fois?
C’est assez récent, il y a quelques mois. C’était de bonheur.

Avez-vous envie d’être papa?
Oui.

Quel genre de père serez-vous?
Un grand gâteux, c’est fort possible.

Que faites-vous le dimanche soir?
La larve.

Je serais sans doute beaucoup moins sexy si je perdais.

Aimez-vous faire la fête?
Je suis toujours prêt à faire la fête. J’ai ça au fond de moi. Évidemment, préparer les JO, ça calme un peu. Là-bas, à Londres, la deuxième semaine (aux JO, les épreuves de natation ont lieu la première semaine – ndlr) risque de faire ressortir ce trait de mon caractère. 

Comment vous décririez-vous en mode « fête »?
Je danse, je rigole, je fais le fou.

Avant la fête, ce sera la compétition. Que représentent les JO pour vous?
Le Graal. D’autant que je ne n’étais pas qualifié pour Pékin en 2008. 

Qui aimeriez-vous rencontrer là-bas?
Usain Bolt, Laura Flessel, Tony Estanguet et les basketteurs.

Pourquoi représenter les sous-vêtements Hom?
On s’est trouvé. J’aime être à l’aise et j’aime les choses un peu originales.

Ça vous embête de poser en caleçon?
C’est un peu plus intimidant de poser en caleçon qu’en maillot de bain mais bon, on était en groupe. Finalement, j’étais plutôt à l’aise.

Quelle est votre drogue?
L’amour.

Quel compliment détestez-vous entendre?
Je ne déteste jamais un compliment.

Qu’aimeriez-vous changer chez vous?
Je suis fainéant.

Vos spots préférés à Marseille?
Les restos sur la Corniche et les îles en face de la ville.

Quel style de vacances préférez-vous?
Plutôt roots. J’adore l’île de La Réunion (sa compagne Valérie Bègue, Miss France 2008, en est originaire – ndlr).

Aimez-vous nager aussi en mer?
J’adore. 

Si le bateau coule, vous pourriez sauver quelqu’un?
Je devrais m’en sortir !

 

lire le magazine

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.