X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
« De bonnes sneakers, c’est crucial »
Kareem Abdul-Jabbar

« De bonnes sneakers, c’est crucial »

Par Bérénice Marmonier , le 22 janvier 2015

Livres, collaboration avec adidas, événements NBA… Le plus grand scorer de l’histoire de la NBA, Kareem Abdul-Jabbar, est toujours dans le match. Rencontre à Londres où il nous parle sneakers, mode et littérature.

Avant les Jordans et les Nike Lebron James, il y a eu les adidas Jabbar. C’est en 1971 que le joueur des Bucks de Milwaukee et la marque à trois bandes collaborent pour la première fois et donnent naissance à une paire signée par le basketteur. L’Américain fut ainsi l’un des premiers à donner son nom à des sneakers - les Chuck Taylor ont été lancées dans les années 20. Adidas et Kareem Abdul-Jabbar remettent ça en 2015 avec la nouvelle collection Black History Month. Les quatre paires disponibles – Crazy 8, J Wall 1, D Rose 5 Boost et D Lillard – retracent les quatre périodes qui ont marqué la carrière du meilleur marqueur de la NBA. Disponibles début février sur www.adidas.fr. Sport & Style a rencontré Kareem Abdul-Jabbar à Londres lors de la présentation des nouvelles sneakers 2015 par Footlocker.

Vous avez été l’un des premiers a créer votre propre paire de baskets. Que pensez-vous des sneakers d’aujourd’hui ? 
Je trouve très intéressant la manière dont ils utilisent des matériaux exotiques pour créer de meilleures chaussures. Quand j’ai commencé à jouer, les baskets étaient en toile et en caoutchouc. Les chaussures se sont vraiment améliorées. Et quand tu as un bon équipement, tu as les moyens de jouer du mieux que tu peux. Le choix des chaussures est crucial.

Quel est votre style ?
Plutôt classique et casual. J’achète mes costumes en Italie, principalement. Mais je préfère porter des vêtements de sport.

Quels sont vos créateurs préférés ?
Pendant longtemps j’ai acheté mes costumes chez Zegna. En ce moment, je n’ai pas vraiment de préférence.

Quels sont les joueurs qui vous impressionnent aujourd’hui ?
Tout le monde est impressionné par LeBron James. Kevin Durant est aussi un excellent joueur, de même que Carmelo Anthony et Chris Paul. Ils font tous du très bon boulot avec leurs équipes, et ce sont des leaders incontestables.

Et Kobe Bryant?
Oh, Kobe Bryant, c’est un des meilleurs ! Cela commence à faire un moment qu’il joue mais il reste l’un des meilleurs joueurs de l’histoire.

Pensez-vous que Kobe Bryant puisse vous dépasser et devenir le meilleur scorer de la NBA ?
Il est possible que Kobe devienne le numéro 1. Mais à l’heure actuelle, il semblerait qu’il ait quelques problèmes, il est souvent blessé. Quand on prend de l’âge, plusieurs choses peuvent se passer et vous faire physiquement du mal. C’est comme le kilométrage d’une voiture vous savez, quand vous l’avez beaucoup conduite, elle commence à tomber en panne. Donc Kobe doit prendre soin de lui physiquement. Mais il y a des chances qu’il y arrive.

Aujourd’hui, à quoi ressemble la vie du plus grand scorer de la NBA ?
En ce moment, ce qui me passionne, c’est l’écriture. Elle englobe une partie importante de ma vie et de mon travail. J’écris pour Time Magazine et j’ai un roman qui va bientôt sortir « Mycroft Holmes ». Les gens qui ont envie d’en savoir plus peuvent aller sur mon site Internet ou vous trouverez mes dernières actualités. Quelques fois par an, j’organise aussi des événements pour la NBA, c’est très amusant !

Avez-vous des projets pour cette année ?
J’ai deux livres qui vont sortir. Il y en a un qui est pour les jeunes adultes, « Stealing the Game », qui sortira le mois prochain. L’autre, dont le titre est « Mycroft Holmes », sortira fin septembre.

 

lire le magazine

IMAGE LAFC STORY

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.