X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
La NBA dévoile les maillots du All-Star Game de 2016

La NBA dévoile les maillots du All-Star Game de 2016

Par Julien Neuville , le 03 décembre 2015

Le week-end du 14 février 2016, Toronto accueillera le All-Star Game de la NBA. Une 65ème édition pleine de symbolique historique, puisque c’est la première fois que ce match se joue en dehors des États-Unis. Christopher Arena, le vice-président des équipements de la NBA, nous présente les nouveaux maillots du All-Star Game 2016.

Plus que toutes les autres villes d’accueil des années précédentes, cette année la NBA a décidé de rendre un fervent hommage au Canada, à Toronto et aux Raptors. Car c’est la première fois que ce match rassemblant les plus grandes stars de la ligue se joue en dehors des États-Unis. Pourtant c’est bien un Canadien, Dr. James Naismith, qui inventa le sport, en 1891. Encore au Canada, que le premier match de NBA fut joué, le 1 Novembre 1946… à Toronto. Ce All-Star Game arrive vingt ans après la création de la franchise locale, les Raptors.
Christopher Arena, NBA Senior Vice President of Outfitting, Identity and Equipment, a pris quelques minutes pour expliquer ce maillot, ces nouveautés et l’implication de la star canadienne numéro 1, Drake.
 

Pouvez-vous nous décrire ce maillot ?
Ce maillot montre l’importance de la ville d’accueil dans le processus de design. Il y a deux manières de les regarder. Les deux maillots remplissent leur rôle primaire qui est de distinguer les deux équipes, mais c’est vrai qu’en s’approchant on découvre plein de petits éléments intéressants, qui disent des choses sur le sport, la ligue, et la ville d’accueil.Du Canada, de Toronto, nous avons pris des inspirations, des signes symboliques. À l’arrière du maillot au niveau des épaules, nous avons dessiné la skyline de Toronto, la silhouette des immeubles. Sur le col l’inscription « TO16 » fait référence à Toronto 2016. Juste au dessous, nous avons imaginé un logo de la « NBA » où une feuille d’érable est prise en sandwich, si je puis dire, entre deux étoiles. C’est évidemment en référence à l’héritage canadien. La police est aussi importante, très propre, elle est inspiré de celle utilisée lors du premier match de la NBA à Toronto entre les Toronto Huskies et les New York Knickerbockers. Sur les côtés des shorts, vous trouvez une étoile comme prise dans des griffes, le symbole des Raptors, entouré d’une forme de feuille d’érable encore une fois. L’utilisation du noir et noir sur les survêtements et l’étiquette en bas du maillot, sont des clins d’oeil aux couleurs du troisième maillot des Raptors.

Cette année, vous avez aussi travaillé l’intérieur des maillots ?
Oui, il y a une ligne au niveau du cou qui rassemble tous les drapeaux nationaux des joueurs étrangers évoluant en NBA, ça montre l’esprit festif de la ligue. Ça ne se voit pas de l’extérieur, c’est une découverte en boutique pour les clients ou pour les joueurs quand ils entrent dans les vestiaires.

L’année dernière l’équipe de l’Ouest a joué en noir, et l’Est en blanc. Cette année l’Ouest revient à sa couleur traditionnelle, le rouge. Pourquoi ce changement ?
L’année dernière, le noir reflétait les rues de New York. Cette année nous avons voulu revenir à nos racines, et ce logo de la NBA qui est bleu-blanc-rouge, et ça fonctionnait très bien avec les couleurs du drapeau canadien. La couleur de l’équipe de l’Ouest a traditionnellement était le rouge, nous voulions revenir aux basiques pour une édition historique.

C’est la première fois que Toronto accueille les All-Star Game, qui n’ont jamais eu lieu en dehors des USA, quel impact cela a t il eu sur le processus de création ?
Évidemment, toutes les éditions sont exigeantes, qu’importe la ville mais c’est vrai qu’arriver dans une ville « vierge » est toujours plus stimulant. Quand les All-Star Games reviennent dans une ville qui les a déjà reçu le souci est de ne pas répéter les choses. Avec Toronto, on est plus libre et en même temps on veut vraiment réussir dès le début pour faire bonne impression. Il faut être capable de parler aux consommateurs, aux fans, aux personnalités locales immédiatement, de faire ressortir des éléments qui leurs sont chers. Ces maillots sont 100% dans le jus et l’esprit de la ville, de la skyline dans le dos à la feuille d’érable en passant par les griffes des Raptors.

Drake est ambassadeur des Raptors, et partie intégrante de l’équipe qui organisera les All-Star Game, a-t-il été consulté pour ces maillots ?
Le processus a commencé avec Adidas qui s’est immergé dans l’atmosphère locale pour trouver des clés d’inspirations. Puis, nous avons sollicité Drake au cours de la création des logos, que ce soit ceux sur le maillot, ou ceux de l’évènement pendant tout le week-end. Il est le poster boy de Toronto, fan de basket, supporter des Raptors, nous avions besoin de ses conseils, de ses indications, et de ses critiques. Il est un personnage de grande valeur pour que ce week-end soit une réussite totale !

 

IMAGE LAFC STORY

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.