X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
Eva Mendes Bomba sporteva

Eva Mendes Bomba sporteva

Le 30 juin 2011

Nouvelle égérie du fitness, Eva Mendes construit sa carrière cinématographique avec une endurance et une vision dignes des plus grands sportifs, le sex-appeal en supplément d'âme.

Eva Mendès n’est pas une actrice plantureuse de plus. Elle répond aussi à la recherche d’un nouvel idéal, celui de la star absolue et iconique. Si un mathématicien se penchait sur la question, il pourrait obtenir l’équation suivante : Rita Hayworth + Cindy Crawford x Eva Longoria. Tournez la problématique dans tous les sens, vous obtenez Eva Mendes à tous les coups. En attendant une sacralisation prochaine, la jeune actrice américaine d’origine cubaine poursuit sa voie cinématographique semée de succès et entretient forme et formes avec un savant dosage distillant sport, plaisir et style. George Clooney au féminin, en somme. What else ?

Les avant-bras des hommes peuvent être réellement sexy quand on sent qu'il y a de la puissance... Si vous voyez ce que je veux dire.

Êtes-vous plutôt dans un contrôle total de votre corps et de votre alimentation comme Madonna ? Ou la nature vous a tellement gâtée que vous pouvez faire n’importe quoi – comme manger à longueur de journée – et rester toujours aussi sexy ?
J’ai parfois la flemme, donc je m’impose un rythme. Du coup, le fitness fait désormais partie de ma vie et de mon emploi du temps. Tous les jours, j’essaie de faire du sport. Cela peut être une randonnée avec mon chien, Hugo, un cours de yoga, une séance de musculation ou un jogging. Je ne crois pas que s’interdire de manger quoi que ce soit puisse être bénéfique. En tout cas, pas pour moi ! J’ai la chance d’être naturellement athlétique et d’avoir des courbes flatteuses, mais cela ne veut pas dire que je n’ai pas besoin de prendre soin de moi.

J’aime soutenir les outsiders, pas les favoris.

Vous aimez le sport ?
Oui. Enfant, j’étais plutôt garçon manqué. Au lycée, je faisais partie de l’équipe d’athlétisme. Et je n’étais pas mauvaise du tout. Le problème, c’est que je n’aimais pas m’entraîner à fond.

Dans votre jeunesse, vous étiez plutôt cheerleader ou danse classique ?
Au lycée, en plus d’être athlète, j’étais aussi cheerleader. Et je peux encore réaliser des figures comme le « split jump » (un « saut écart » qui ressemble au saut carpé, mais avec les jambes écartées et non jointes – ndlr). Je n’avais pas essayé depuis des années et j’ai été agréablement surprise d’y parvenir il y a quelques jours. C’est grâce au yoga.

Les sportifs ont-ils un potentiel de séduction supérieur aux autres hommes ?
Oui, c’est une évidence. Les hommes en forme qui prennent soin d’eux sont plus attirants que les autres. En revanche, il y a tellement de disciplines sportives pratiquées, que je ne pourrais pas vous donner une définition précise de ce que signifie aujourd’hui être athlète. Leur volontarisme, leur concentration et leur ambition me rendent vraiment admirative.

Quelle star du sport aimeriez-vous rencontrer ?
Je pense que j’aimerais rencontrer des athlètes qui réalisent des choses que je ne pourrai jamais faire. Par exemple – même si je me débrouille plutôt correctement balle au pied avec des copains – je ne pourrais jamais intégrer une vraie équipe de soccer féminin. Ou faire des trucs incroyables comme gravir l’Everest, traverser la Manche à la nage, battre un record du monde...

Quelle performance sportive vous a le plus impressionnée ?
Je ne fais pas de différence entre les sports individuels et les sports collectifs. J’aime voir une équipe jouer en bloc, solidairement. Et j’aime soutenir les outsiders, pas les favoris. Ce qui s’est passé au Super Bowl en 2010 est un bon exemple : l’équipe de la Nouvelle Orléans n’était pas donnée gagnante, mais tout le pays était derrière les Saints. Et ils ont gagné !

Vous êtes plutôt trekking dans les Rocheuses ou plongée aux Bahamas ?
Je serais probablement plus attirée par un trekking dans le Montana. Je suis une fille très outdoor...

C’est quoi votre « hot spot » de la mort pour bronzer tranquille ?
Mon jardin. On ne peut pas faire plus intime que sa propre maison, non ?

Êtes-vous fan d’un sport en particulier ? Soutenez-vous une équipe ?
En tant que spectatrice, il faut qu’il y ait du piment. Si c’est un bon match ou un athlète qui tente de battre un record, je suis forcément intéressée. C’est moins le sport que l’enjeu et la qualité du spectacle proposé qui m’intéressent. Cela dit, je suis fan du foot US, du base-ball, du soccer, du basket et j’adooooore les Jeux olympiques.

Interview intégrale à lire dans Sport & Style n°26 – mai 2011.

 

IMAGE LAFC STORY

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.