Mode
Mode Schuss
© BENTLEY ARCHIVE/POPPERFOTO/GETTY IMAGES

Charlie Chaplin et Douglas Fairbanks en 1931. 

Mode Schuss

Par Claire Byache
le 09 janvier 2013

Avant que Karl ne mette son grain de gel, avant que Castelbajac ne joue des spatules, il y eut les pantalons bouffants et le drap de laine, le fuseau, la combi et, pire que les bonnets péruviens, les toques à pompons. Bon. Petite histoire de la mode et du ski. Pas triste, on vous dit.

1930-1940: CIAO TINTIN, HELLO FUSEAU  

                   

1930 est une date majeure dans l’histoire du ski. Cette année-là, Armand Allard crée le fuseau. Antoine, son petit-fils aujourd’hui à la tête de l’illustre maison mégevane Aallard (www.aallard.com), raconte : « Les skieurs portaient des pantalons type culotte de golf, larges, bouffants. Avec la chaussette tirée dessus, l’allure générale était plus Tintin que dandy. » Émile Allais, pas encore superstar, commande alors à son ami d’enfance Armand un pantalon qui ne prendrait pas le vent, n’accrocherait pas la neige, ne s’alourdirait pas au fil des descentes, et même, protégerait du froid. Monsieur Allard, génie inspiré, imagine alors le fuseau. Les premiers exemplaires sont en drap de Bonneval. C’est chaud. C’est beau. La taille est haute, et le skieur prend des allures d’aviateur. Il crâne, sans doute. Il clame aussi, on l’entend d’ici, que vraiment, cet élastique sous la voûte plantaire change tout. Qu’avec la chaussette sèche, le ski s’adoucit. Pendant ce temps, Émile, lui, gagne le titre de champion du monde et n’oublie pas de remercier son fuseau. 1937, un mythe est né.

Lire la suite :
Lire le magazine en ligne
Suivez Sport&Style