Mode
3 questions à Sacha Walckhoff

3 questions à Sacha Walckhoff directeur artistique de Lacroix

Par Alice Pfeiffer , le 18 janvier 2013

Cela fait deux ans que Sacha Walckhoff a succédé à Christian chez Lacroix. Loin des robes haute couture de son prédécesseur, il imagine une ligne de prêt-à-porter chic et urbain. Après son défilé dans un hôtel du Marais, il nous livre ses conseils d’élégance.

L’élément sportswear semble très présent chez vous. Comment le rendez-vous luxueux ?

Effectivement, j’utilise énormément de matières techniques, que je mélange à de la fourrure, du vison rasé par exemple. Cette saison, j’ai imaginé des windbreakers (coupe-vent, ndlr) en astracan. Je fais croiser ces deux mondes, celui du technique et de la sophistication. J’ai également crée des sweatshirts de tissus, pour un résultat très couture.

 

Vous proposez donc une élégance basée sur un jeu de contrastes ?

Oui, c’est ma façon d’être Lacroix. Ce contraste est présent jusqu’aux coiffures des mannequins. J’ai choisi une sorte de coiffé-décoiffé, comme quand on porte une casquette toute la journée, qu’on l’enlève, et qu’on a transpiré en dessous…une sorte de chaos travaillé en somme.

 

Quels conseils mode et élégance pouvez-vous donner aux lecteurs de Sport&Style ?

Il faut trouver les formes qui leur vont, qui leur plaisent. Quand on se sent bien dans ses vêtements, on est forcement élégant, on trouve son bon « fit ».

Lire le magazine en ligne
Suivez Sport&Style