X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
Mise au parfum

Mise au parfum

Par Eloïse Vincent , le 05 juillet 2013

On l’attendait, il arrive le 15 juillet. Quoi donc ? Le premier slip parfumé !

Cet hiver, Le Slip Français lançait une souscription façon crowd funding via My Major Company. Pas pour enregistrer un album mais pour créer… « le slip qui sent bon ». Grand bien lui en a pris puisque la marque frenchy, née en 2011 sous la houlette de Guillaume Gibault, a récolté en trois mois un peu plus de 22 000 €. De quoi développer sereinement son propre parfum, à base de musc et de poire. Ne restait plus, dès lors, qu’à s’associer avec un pro du textile high tech (la maison Lemahieu) pour embaumer les fessiers masculins.

 

Le résultat sera livré en boutiques et sur le Net dans quelques jours : un slip et un boxer de coton encapsulés du fameux parfum. Le principe est simple : la fragrance se diffuse tranquillement au fil de la journée grâce au frottement du tissu sur la peau généré par les mouvements naturels du corps. Même si des petits malins ironiseront sur l’utilité -et les raisons- d’un tel produit, on se dit que, finalement, mettre ses fesses au parfum semble dans la lignée d’un nouveau créneau, orienté cosmético-esthétique, dans les dessous masculins : la prochaine innovation, en effet, sera signée Dim et proposera un boxer « préformé », doté d’une poche fermée, ergonomique et rebondie. Tout un programme…

 

Le slip qui sent bon et le boxer qui sent bon, 35 € et 40 €. En vente à partir du 15 juillet sur leslipfrancais.fr et directo-lemahieu.fr

 

lire le magazine

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.