X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
Comment bien choisir son boardshort

Comment bien choisir son boardshort

Par Claire Byache , le 21 août 2013

C’est la saison des plongeons. Titillé par l’envie d’imiter les rois de la vague, on pense boardshorts et pectoraux. Nos précieux conseils pour éviter toute erreur.

En matière de boardshort, comment éviter les bourdes ? Comment faire en sorte que le port du boardshort, plus qu’un sacerdoce, soit un succès ? Quelques principes simples pour vous guider.

Savoir d’où vient son boardshort
Que les choses soient claires. Il ne vient pas d’une grande surface. Jamais. Son scratch est bref et discret, sa ceinture n’est ni élastiquée, ni froncée. Le tissu est souple mais épais, il ne ressemble ni à un K-way, ni à un Speedo rallongé. Trois pistes pour être sûr. Il a été conçu par une grande maison de surf, par exemple Billabong (ci-contre), où l’on clame que la vie est « better in boardshorts ». Il est estampillé couture, émeraude, améthyste ou marine ténébreux : voir les merveilles signées Mackeene, à retrouver dans la e-boutique Lanouvellevague.com à partir de 130 €. Enfin, il est imprimé – à hibiscus ou palmiers –, son designer est un carioca, un vrai (www.osklen.com, modèles à partir de 135 € en vente au Bon Marché).

Savoir d’où vient le boardshort
Comme Aphrodite, il est né de la mer, du sel et du goût des surfeurs pour tout ce qui rime avec sex appeal. Forcément, il a aussi hérité de leur esprit pratique. Comprenez : il sèche en un éclair. Soupirs d’extase sur la plage. Envie d’en savoir plus, de toucher. Le boardshort est un teaser, donc. Celui qui le porte doit pouvoir en tirer le meilleur.

Savoir cohabiter avec son boardshort
Jamais de slip (ni de bain, ni tout court) dessous. Nu comme un ver, toujours. Pas de polo. Juste une chemise rock, un T-shirt bohème, ou bien un sweat à capuche pointu comme ceux de chez Picture. Ou rien. Quoi qu’il advienne, forget les chaussettes. Ça vaut pour tout l’été.

Savoir (et assumer) que l’on porte un boardshort
Une chose à longueur de genoux, avec une large bande ceinture tenue par un velcro doublé d’un lacet à simple croisé. Cette chose tombe sur les hanches, bien en-deçà du nombril. Ce n’est ni un simple maillot de bain, ni un véritable short, c’est un mystère. Qui, lorsque l’on sort de l’eau, semble vouloir dévoiler quelques secrets d’habitude pourtant bien gardés. Cette chose est grande gueule, provoque, mais ne trahit jamais. Elle est sexy. Il faut être fier de la porter.

www.billabong.com, www.mackeene.com, www.picture-organic-clothing.com

 

IMAGE LAFC STORY

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.