X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
ASOS : sous influence sportswear

ASOS : sous influence sportswear

Par PH Camy, le 07 mai 2014

Le sportswear est partout. Et aussi dans les collections FW15 d’ASOS, que le mega e-shop vient de présenter à Paris. On y a rencontré le designer des lignes homme, Matt Thomas.

D’entrée, la vidéo diffusée dans le showroom – de jeunes hommes évoluant aux abords d’une rampe de skate – associe la collection à un certain lifestyle et établit un lien avec le passé de skateboarder de Matt, 35 ans et gallois, avec lequel nous évoluons au cœur de la présentation. Une partie de la gigantesque offre (des centaines de pièces par collection) que le site anglais ASOS propose en nom propre, en voisinage des nombreux labels qui ont fait son succès, dont certains parmi les plus prisés des jeunes urbains (Odd Future, Undefeated, The Hundreds, Huf...). On s’arrête notamment sur une ligne capsule, attendue pour juillet et conçue en collaboration avec Harris Tweed, pour regarder plus en détail un ensemble veste et pantalon de jogging. « Les pantalons de jogging sont revenus en force. Avec le sportswear, ils influencent énormément le menswear d’aujourd’hui. Sur une pièce comme ce pantalon de jogging, j’aime l’idée de remix, du traditionnel vers du frais. Quelque chose de clean, simple, moderne, pratique », explique Matt Thomas. « Cette ligne avec Harris Tweed est la crème de la crème de la collection. De l’exclusif en édition limitée, comme le font certaines marques streetwear, avec seulement quelques centaines de pièces. L’idée était de proposer quelque chose de classique, rajeuni et rafraîchi. »

 

Références
Parmi les best-sellers d’ASOS, figurent donc des bas de sport, mais aussi des bombers explique l’ancien collaborateur du Pentland Group (Boxfresh, Ellesse, Hunter) qui a également œuvré pour la marque Griffin Laundry. Certaines pièces de sa collection automne-hiver font clairement référence à l’univers des collèges américains et celui du baseball, sans pour autant exploiter graphiquement le label ASOS. « C’est du “no logo”, il s’agit de mode, pas de pousser une marque. On veut le bon style pour nos clients. On parle de références, pas d’ASOS en tant que nom. » Avec le lancement de nouvelles lignes (Future Sport, Silver Lake, Portobello...) tous les mois – entre juillet et décembre –, la collection propose un spectre de tailles beaucoup plus vaste pour satisfaire des morphologies et un marché globaux, incluant des places fortes comme le Royaume-Uni, les USA, la France, l’Allemagne et la Scandinavie. Une audience moyenne âgée de 25 ans, forcément en phase avec le revival sportswear sur lequel glisse Asos avec ces nouvelles créations.

 

www.asos.fr

IMAGE LAFC STORY

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.