X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
Vilebrequin en mode arty à la Villa Noailles

Vilebrequin en mode arty à la Villa Noailles

Par Eloïse Vincent , le 15 mai 2014

Quand la maison tropézienne Vilebrequin collabore avec la Villa Noailles, cela donne une collection capsule de maillots graphiques à l’inspiration années 20.

Sans doute est-ce une histoire de Sud. Une question de climat, de lumière, de soleil. Née d’un trait de génie d’un fou de course automobile, installé un jour de l’été 1971 à la terrasse du Sénéquier, la maison Vilebrequin a toujours puisé ses inspirations dans le monde de la mer - voir ses maillots taillés à l’origine dans la toile de spinnaker plutôt réservée aux voiles des bateaux - et les couleurs de la Méditerranée.
Cette saison, c’est donc évidemment encore le Sud qui guide la ligne de Vilebrequin. Mais cette fois, l’épicentre s’est déplacé. Jusqu’à Hyères et sa célèbre Villa Noailles, dessinée par l’architecte Robert Mallet-Stevens, qui accueille jusqu’au 25 mai le très pointu Festival International de la Photographie de Mode.
Point de rendez-vous des rich and famous, ainsi que des artistes les plus en vogue de l’époque, la Villa Noailles se voulait un haut lieu de l’esthétisme, de la culture et d’un certain art de vivre. Lequel passait par la pratique du sport. Charles et Marie-Laure de Noailles avaient donc eu l’idée d’offrir à chacun de leurs hôtes une tenue de sport afin qu’ils puissent faire de la gymnastique, jouer à la pétanque ou nager dans la piscine. C’est de cette silhouette que Vilebrequin et Villa N. se sont inspirés pour lancer leur modèle, mixte, conjoint : un shorty de bain rayé noir et blanc doublé d’un marcel blanc brodé au dos et gansé de noir, parfaitement dans le style de l’époque et, finalement, d’un chic aussi absolu qu’intemporel. Ne manque plus que la photo de vacances sépia ou noir & blanc.

Édition limitée à 200 exemplaires.
Les bénéfices des ventes seront intégralement reversés à l’Association des Amis de Saint-Bernard qui contribue au rayonnement artistique de la Villa Noailles.

Short pour homme : 195 €. Short pour femme : 165 €. Marcel mixte : 130 €.
Disponible à la boutique de la Villa Noailles 47, Montée Noailles, 83405 Hyères.
À la boutique des Arts Déco, 107, rue de Rivoli, 75001 Paris.

Et sur : http://fr.vilebrequin.com/

 

lire le magazine

IMAGE LAFC STORY

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.